Violentes répressions policières ordonnées par l’Etat !

DECLARATION
La CEN s’associe à la peine qui frappe la famille les proches et amis du jeune Rémi Fraysse, 21 ans, tué par une grenade, lors du rassemblement organisé pour préserver la forêt de Sivens et sa biodiversité, du projet inutile de la noyer derrière un barrage (du Testet) jugé surdimensionné et inutile par des experts indépendants.

Pour la sauvegarde de la zone humide du Testet

Ce drame est la conséquence de l’entêtement et de l’arrogance des politiques locaux et nationaux qui ont en tête d’ imposer leur projet sous couvert de “la loi”, de la “démocratie” alors qu’elle déposséde le jour même du vote le pouvoir des citoyens au profit d’une oligarchie et des marchés agissant en coulisse.

Comme le déclare l’association contre le TGV Lyon Turin autre grand projet ruineux et inutile “Le Président de la République à appelé à l’apaisement après deux jours de silence insupportable et indécent, et après avoir laissé la rumeur s’installer. Les déclarations scandaleuses du président du conseil général du Tarn, la répression violente couverte au plus haut sommet de l’Etat, le silence des ministres n’apaisent personne..”

Les grands projets soutenus par le gouvernement et le président de la République comportent tous des tromperies volontaires et sont tous frappés par des conflits d’intérêts alias la collusion des pouvoirs publics avec les porteurs du capital (investisseurs) privés

Tous les moyens de l’état sont mis en oeuvre pour faire taire les contestations.
Au tribunal d’ Amiens,(voir compte rendu sur ce site) ce sont des paysans qui sont traînés en justice pour avoir résisté à l’usine des mille vaches prodrome de l’avènement de l’agriculture industrialisée ultra capitaliste aux mains d’investisseurs non paysans produisant même temps du lait de l’électricité et de la viande pour maximaliser leurs investissements.

A la veille de la conférence environnementale, la seule décision de bon sens est de renoncer définitivement à ce barrage…et de consacrer l’argent public à l’agriculture vivrière bio paysanne coopérative et en ceintiure verte pour assurer la santé de nos enfants via des cantines bio à 100% et à 2 € comme à Mouans Sartoux
Ce drame aurait pu être évité si la répression, ordonnée par l’Etat et son gouvernement socialiste depuis plusieurs semaines, avait été stoppée dès avant ce rassemblement de protestation (0)
Sans grande utilité publique pour la population, destructeur d’une des deux seules zônes humides du département ce barrage utilise exclusivement de l’argent public pour les intérêts privés de 40 agriculteurs (1)
-L’expression de notre solidarité active va également conjointement à la population locale et sa société civile dont les jeunes occupants des lieux, des écolos paisibles aux plus “frontaux” (2)

Ils ont le courage d’y aller, de se fixer devant les engins, de s’opposer en campant sur place dans les arbres et les cabanes, de contraindre dès lors les médias silencieux à sortir le sujet sur la place publique
Ils rendent ainsi visible

  • le rôle de l’état comme auxiliaire musclé des intérêts privés de ce monde globalisé autour du rendement de l’argent détenu par ses possédants milliardaires et millionnaires, lesquelles cherchent le plus fort taux de profit et inspirent ces projets destructeurs
  • l’acharnement des élus territoriaux (ici les 43 élus sur 45 du Conseil Général à majorité socialiste du Tarn !!!) à défendre un dossier bâclé, grossièrement surdimensionné, financé par l’argent public mais utile seulement  à 40 gros agriculteurs  locaux…

A noter au passage l’incroyable mais vrai silence, l’absence de toute expression à la famille de la compassion de la Ministre de l’écologie !!!
Ces jeunes et les autres aident ainsi au dévoilement du problème structurel de la collusion systémique des pouvoirs et des élus, qu’ils soient locaux ou nationaux ou européens avec le capitalisme alias les affairistes ou investisseurs ou requins de l’immobilier ou de l’agro alimentaire ou des multinationales ou des banques surtout quand ceux ci se refont une façade verte à coup de photovoltaïque (emprise sur les terres comme à St Marcellin) ou de chauffage bois comme Pierre et Vacances (avec destruction des forêts)
Les pouvoirs publics ont eu à la bouche le “respect” des règles” (décisions en conseil) ,la loi (enquête publique, quand on sait son inanité),  “la République”… en cherchant à justifier le recours à la police bien qu’il n’ y a aucun bâtiment public sur le site à défendre !!!
Alors que les mêmes s’assoient sur les règles soit en ne poursuivant pas les auteurs  des saccages de la MSA en Bretagne (éleveurs bretons  de  la FNSEA) soit  en faisant couler le béton et en défrichant avant que ne soient terminés les arbitrage et enquêtes légales : Grand stade de Lyon, TGV Lyon Turin, Chambaran, ND des Landes et ce barrage de Sivens ! Ici le Préfet autorise le début des travaux pour détruire plus de 200 ha et accueillir  une bulle tropicale 1100 maisons des parking des emplois à 300 € …tout ça  malgré deux expertises négatives sur l’eau et la biodiversité

Ils cherchent presque partout à passer en force à croire soit qu’il y a de la corruption dans l’air soit que tout un monde de croyances dominantes a colonisé les consciences. Ou les deux.

Parmi ces croyances produites par les instances culturelles et symboliques du système :
– le progrès et la croissance matérielle infinie dans un monde fini qu’ils finissent par ravager
-l’extension infinie de la libre circulation des marchandises et des capitaux privés donc aussi des infrastructures ruineuses
-la concurrence généralisée entre les territoires (à chacun son projet inutile)
-la mise en concurrence mondiale des travailleurs et l’entretien des racismes

Le tout c’est
-l’accumulation de capital entre des mains privées infiniment plus rapide que la création de richesses une large part étant d’ailleurs largement inutiles et destructrices (cf les 300 millions de tonnes de plastiques dans les océans)
-une économie de prédation déconnectée de la société humaine et des valeurs populaires communes au rebours de l’histoire ancienne et de la démocratie athénienne où fut acclamée la loi interdisant d’être plus riche de 50 fois le plus pauvre sous peine de condamnation à mort de la démocratie
-une économie hors sol mais contrôlant la société civile par ses moyens financiers de corruption mais aussi par ses entreprises intellectuelles et médiatiques de persuasion et de manipulation
-une pseudo démocratie (démocratie libérale) largement subordonnée aux marchés comme on l’a vu ces jours derniers
-l’ensemble qui fait système détruit les uns après les autres les équilibres naturels mais fait dans la réparation rémunératrice pour se refaire une image
-et ce jusqu’à la rupture en cours de l’équilibre global de la biosphère (3)

Lutter contre le barrage c’est VOULOIR un AUTRE MONDE qui SORTE (par en bas) du CAPITALISME.

Voir nos contributions sur ce site notamment sur le développement endogène des territoires, aux antipodes de la croissance verte ou DD, un développement visant l’autonomie alimentaire et énergétique, et mis en oeuvre sous l’égide de la démocratie directe, pourvoyeur de valeur ajoutée et d’emplois de qualité mais sans croissance quantitative, sans destruction de la nature ni exploitation humaine…

La CEN
(0)
concernant les violences policières, voir cette vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=6Au8i_pVMkI
(1)
-2 experts désignés par la Ministre de l’environnement accablent le projet (comme pr Center parc) et donnent raison aux opposants
-Barrage surdimensionné (1,5 million M3)
-Solutions alternatives pas examinées
-Barrage pour 40 agriculteurs intensifs dont maîs inutile agric industrielle pour agro industrie
-Conseil général socialiste (comme pour Chambaran soutiennent des intérêts privés sous couvert d’intérêt public)
-destruction de la seconde seule zone humide du département sur 41 ha de belle forêt
-93 espèces protégées (impossible à remettre ailleurs)
Lien vers le dossier Reporterre : http://www.reporterre.net/spip.php?article6247
(2)
Nous optons pour l’action civile de non violence active et regrettons que certains ne mesurent pas l’impact de leur réactions sur l’opinion laquelle ne peut être conquise par des bris de vitrine et de “la fauche”(d’ailleurs opportunément opérés par des “en civil” selon les besoins de la cause !!!)
(3)
la destruction du monde est nécessaire à l’accumulation et à la rémunération du capital privé : 80 entreprises mondiales dont Lafarge Total … font les 2/3 des rejets en C02 (voir sur ce site) donc de l’effet de serre et elles continuent de plus belle sous couvert du marché des compensations Il s’agit donc tout en cessant de collaborer au consumérisme ambiant de ne pas diluer les responsabilités !!!
Le système pressure conjointement  au maximum les humains qu’ils emploient et ceux qu’il rejette car il investit dans des techniques  qui loin d’être neutres portent en elle sa marque inhumaine et contribuent par elles mêmes à la destruction du monde naturel et humain
Rappelons que  les 100 premières multinationales font moins de 1% d’emploi avec le 1/3 du chiffre d’affaire mondial et que l’exploitation salariale a pris des formes plus subtiles (enrôlement personnalisation) mais tout aussi aliénantes…

Lien vers le dossier Reporterre : http://www.reporterre.net/spip.php?article6247

Et concernant les violences policières, voir cette vidéo :

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.