PETITE CHRONIQUE de l’AVANT…

Des petites fenêtres d’avant Noël rien que pour vous !

C’est F le plus important mais qui se tapera tout ça ?

De A (argent)  à F (front commun pour qu’ils foutent le camp)

 

A
- CENTER PARC à ROYBON : 

le CAPITAL a ses SUPPORTERS LOCAUX BIEN ELUS démocratiquement dans une des plus VIEILLES DEMOCRATIES du MONDE 


Le pharmacien qui m’avait quasiment chassé de sa pharmacie à Roybon l’autre jour  a certainement des intérêts pécuniers à ce que déferlent 5000 bobos dans son coin ...D’autres sans doute aussi vu que dans une démocratie l’on peut aussi se payer et la colonisation de masse des consciences et certaines décisions des élus (voir Canard Enchainé)

(1)

 CHAMBARRAN : contre CENTER PARC

voici le reportage du JT de 20H de France 2 ce mercredi 3 décembre :

http://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/video-center-parcs-de-roybon-un-nouveau-front-de-contestation-en-france_763775.html

On y interview Patricia , entr’autres l’une des participantes et actrice des Rencontres de la CEN “Tout reconstruire depuis le bas” en juillet 2014 à St Laurent du Pape…ayant réalisé avec la Cen des émissions sur radio Saint Ferréol, Déclic radio, Radio BLV et d’autres à venir…

(2) 

CHAMBARRAN : contre CENTER PARC

Voici une liste de contre arguments (en attaché) et la vente d’un trait de plume par le maire de 720 ha de communaux (la privatisation en un tour de main : et on voudrait que l’on respecte les élus  du suffrage universel –qui pactisent avec le Capital international
-offrent nos territoires et leurs ressources aux investisseurs en recherche de profits à tout prix qui s’en iront un jour comme à Détroit laissant des carcasses dévastées 
qui 
-s’assoient  sur nos biens communs, sur la possibilité pour les moins fortunés de satisfaire leurs besoins essentiels grace à ces “communs” ou communaux si précieux à moyens terme par leurs  ressources en eau pure, en bio diversité (1800 espèces disparaissant par jour de la surface du monde!!!) 
-qui ne voient pas que des alternatives en gestion durable et écologique de la forêt et des terres est possible sources d’emplois de bien meilleure qualité e comme les  biodigesteurs en parc communal (en bien commun donc) pour la fourniture d’une énergie renouvelable et les terres vivrières en bio pour l’autosuffisance alimentaire locale et les cantines en bio au lieu de ces dérisoires emplois en 13/35èm à nettoyer les résidences des Riches

Les luttes contre sont absolument vitales car elles éveillent les consciences Mais elles ne gagnent pas sans le portage des alternatives  comme on le voit se développer à Notre Dame des Landes réserve de bien vivre et réserve alimentaire pour Nantes voisine: l’on doit dire que la démocratie réelle et directe ça marche tout près, que le  développement local endogène (écologie sociale) peut respecter la biodiversité et l’écologie fondamentale etc……

B
 – La POLICE REPUBLICAINE dans un ETAT de DROIT gouverné par la “GÔCHE”LIBERALE

Voir la publication de Mr Mondialisation

La police se déguise de plus en plus en « casseurs », dont l’image violente est utilisée ensuite par les médias. Samedi après-midi, une nouvelle manifestation s’est tenue à Nantes suite à la mort de Rémi Fraisse. Les affrontements ont rapidement commencé, alors que la manifestation était majoritairement pacifique. Des policiers en civil, déguisés en manifestants, jouent un rôle trouble.

Lire l’article de Reporterre

Voir aussi EELV qui se garde bien de dénoncer le système policier d’après Reporterrei ni l’Europe du Capital  dont ils profitent et ont profité tentant de se refaire une santé en la jouant plus protestataires ces derniers temps…sauf bien sûr les amis plus près de la base et plus sincères et vrais et sans les indemnités fort confortables des “élus” (on ne mord pas la main qui donne à manger)

 

C – L’INFORMATION au SERVICE du CLIENT qui a TOUJOURS RAISON 

où comment l’on ne mord pas la  main qui vous donne à manger

Exemples  : amiante, alu, tabac, roundop, aspartame, benzène, peintures, ..tous inoffensifs  jusqu’au jour où…

Oui oui pas tous pas si …Etc mais globalement et localement ça fonctionne  le Capital propriétaire des médias à son service Si non les brave gens seraient tous insurgés…et dans les rues

Le cas du benzène 

(NB : y en a dans le liquide destiné à fissurer la roche de schistes pour en extraire du méthane)

Haro sur l’industrie pétrolière: le Center for Public Integrity, association américaine, a rendu publiques jeudi 4 décembre plus de 20.000 pages de documents montrant comment les industriels ont cherché à minimiser la toxicité du benzène depuis les années 1940.

Voilà qui évoque la Legacy Tobacco Documents Library, gérée par l’université de Californie à San Francisco, qui révèle les manœuvres de l’industrie du tabac pour cacher un désastre sanitaire en cours. Au besoin, en finançant une recherche biaisée dans le sens qui l’arrange, processus connu sous le nom de «fabrique du doute».
Les 20.000 pages publiées jeudi par le Center for Public Integrity (rapports internes, mails, courriers, etc.) ont été dévoilées ces 10 dernières années lors de divers procès sur le benzène, généralement intentés par d’anciens salariés de l’industrie pétrolière ayant développé un cancer, dont grand nombre de leucémies. Ces documents montrent que, malgré ses dénégations rassurantes, l’industrie connaît pertinemment la toxicité du benzène, et ce depuis longtemps.


D – Du Collectif des associations citoyennes CAC 
(la Cen membre )

un TRAFALGAR SILENCIEUX

264 OOO emplois supprimés à l’horizon 2017

si le gouvernement maintient la RIGUEUR soit moins 28 milliards de dotations de l’état aux Collectivités locales , au lieu de s’en prendre aux EXILES en paradis fiscaux,  aux RICHES, aux Transactions financières,  aux allégements de charges aux grandes entreprises (RENONCER aux) , aux NICHES fiscales, aux SUBVENTIONS aux carburants polluants, à l’impôt PROGRESSIF jusqu’à 90%, à  ne pas rembourser toute sa DETTE publique en grande partie illégitime !!! …etc
Pas de société solidaire sans associations citoyennes


E – 1 million de signatures contre le TAFTA à la poubelle

La COMMISSION EUROPEENNE (non élue) s’ASSOIT sur l’EXPRESSION CITOYENNE pour CONTINUER de NEGOCIER  le TAFTA avec les USA dans notre DOS

Ce n’est pas une Europe du Capital ?

Hélas en France on n’en est même pas à 50 000 signatures “Ya kek chose qui cloche la’dedans , j’y retourne imédiatement, faire des émissions TAFTA sur les radios locales plus de l’éduc pop avec courts films…partout !

1 million de signatures contre TAFTA à la poubelle

Non, ce n’est pas Legorafi. La Commission Européenne a invalidé l’initiative citoyenne de « Stop TTIP » contre TAFTA qui vient de dépasser le million de signatures. Plus de 320 organisations de la société civile européenne se sont regroupées afin de s’opposer avec fermeté aux traités entre l’UE et les États-Unis (TAFTA / TTIP) mais aussi entre l’UE et le Canada (CETA). Ces millions de voix ne seront malheureusement pas entendues…

2 mois, 1 million d’engagements

C’est du jamais vu. Il n’aura fallu que 60 jours pour rassembler le million de signatures nécessaire pour qu’une initiative citoyenne européenne soit prise en compte par la Commission Européenne.

En effet, selon les règles européennes, une « ICE » (initiative citoyenne européenne) doit recueillir un million de soutiens pour orienter la politique de la Commission sur un sujet déterminé. En théorie, une audition publique devrait être organisée au Parlement Européen. C’était sans compter sur la décision de la Commission aux relents antidémocratiques.

Refus catégorique de la Commission

Les négociations commerciales sont devenues une priorité pour l’exécutif européen qui vient d’opposer une fin de non-recevoir envers la pétition. Pour le million de personnes impliquées, le statut d’initiative citoyenne européenne s’est vu refusé d’une manière unilatérale. Le pouvoir estime que ces initiatives citoyennes sont prévues pour instaurer de nouvelles lois, pas pour contester un texte en cours de législation. En d’autres termes, la contestation n’est pas autorisée. L’association Stop TTIP a immédiatement saisi la Cour de justice européenne.

Un tel mouvement de masse démontre qu’il existe une véritable inquiétude citoyenne au sein de l’Union Européenne concernant ces accords transatlantiques. Selon ces centaines d’associations, les accords représentent un véritable danger pour la démocratie. Nous aurions là le terreau d’une « corporacratie » (si tant est qu’elle n’existe pas déjà), un système de plus en plus gouverné par les multinationales.

Au prochain virage, la « World Company » ?

Parmi les grands dangers dénoncés par Stop TTIP, il y a cette mise en place de tribunaux d’arbitrages qui offriront la possibilité aux entreprises de contester des décisions gouvernementales. Toute décision collective qui entraverait le libre marché transatlantique serait susceptible d’être punie. Par exemple, si la France estime qu’il faut interdire un conservateur déterminé afin de protéger la population d’un risque sanitaire donné et que cette interdiction engendre une perte pour une multinationale, cette entreprise pourrait poursuivre l’état et exiger des dommages et intérêts.

Il s’agit là d’un pouvoir inédit dans l’histoire de l’Humanité qui serait offert aux grandes entreprises. Une menace directe contre toutes formes de démocraties. L’idée même de prendre des décisions démocratiques au nom de l’environnement contre une industrie serait implicitement compromise. Allons-nous laisser la démocratie mourir sous une salve d’applaudissements ?

Mais TAFTA, c’est quoi déjà ? Petit rappel dans notre précédent article.

 

F – CONTINUERA-T-ON ALORS à DIRE que le CAPITALISME n’EST PAS un SYSTEME CRIMINEL ?

L’on dit système car tout s’y tient : l’économie d’appropriation privée monstrueuse et gigantesque dévoreuse des ressources humaines et de la biosphère avec sa croissance infinie y tient l’essentiel de l’Etat, lui même censé tenir le bien commun, ses milliardaires et millionnaires y tiennent l’information et les médias, censés faire contre poids au marché, y tiennent la démocratie représentative ploutocratique et oligarchique, censée exprimer la volonté générale, ils  sont évidemment propriétaires de la publicité, du commerce hyper, et des techniques informatiques qui envahissent toute la vie sociale réduisant à néant les structures collectives, ils financent la culture main stream qui au lieu de les libérer colonise nos désirs et nos consciences de “particules élémentaires” de plus en plus isolées et submergées par l’incitation à l’illimitation du toujours plus….

Si nous ne rejoignons pas des collectifs en lutte ou des alternatives, nous nous sentons alors impuissants et angoissés…devant les multiples effets en retour de la folle accumulation du Capital que sont la croissance économique et celle des monstrueuses inégalités sociales, la pauvreté galopante, les intempéries violentes, la disparitions de la nature, l’empoisonnement général…

et qu’il n’est pas VITAL de CHERCHER COMMENT en SORTIR par en BAS et au plus VITE sortir de la propriét?

Résister sans construire d’autres mondes par le bas est aussi stérile qu’est vain de chercher à construire ceux-ci sans lutter contre la croissance du Capital ?

(voir sur le site de la CEN, proposition Cen d’un Alternatiba en Drôme et Ardèche, cf celui de Grenoble cf celui de Lyon en construction)

André Duny

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.