Le Tafta, ou la gouvernance mondiale aux seules multinationales

SPECIAL TAFTA

Le Tafta, ou la gouvernance mondiale aux seules multinationales

Vidéo brève de la Conf paysanne

Taper : https://stoptafta.wordpress.com/

Publié : 11/12/2014 | Auteur : Non merci | Classé dans : *.Accord UE/USA / TAFTA / TTIP, Vidéos
Puis aller à

LES 5 OJECTIFS DE TAFTA PAR RAOUL MARC JENNAR

https://stoptafta.wordpress.com/2014/12/11/les-5-objectifs-du-taftattip-par-raoul-marc-jennar/

Les bonnes raisons de stopper le Grand Marché Transatlantique/TAFTA/TTIP/PTCI

SÉCURITÉ ALIMENTAIRE, GAZ DE SCHISTE, EMPLOI, SANTÉ & RETRAITES, EAU & ÉNERGIE, LIBERTÉ & VIE PRIVÉE, SERVICES PUBLICS, CULTURE & PRODUCTION ARTISTIQUE, ENSEIGNEMENT

SÉCURITÉ ALIMENTAIRE : Nos normes plus strictes que les normes américaines et que les « normes internationales » (niveaux de pesticides, contamination bactérienne, additifs toxiques, OGM, hormones, etc.), pourraient être condamnées comme « barrières commerciales illégales ».

GAZ DE SCHISTE : Les gouvernements européens ne réglementeraient plus les exportations de gaz naturel vers les nations TAFTA. La fracturation hydraulique pourrait devenir un droit pour les sociétés qui pourraient exiger des dommages et intérêts auprès des nations qui s’y opposent.

EMPLOI : Les entreprises souhaitant délocaliser dans les états concernés par le projet TAFTA où les salaires sont inférieurs, seraient protégées. L’Inspection et le code du travail devenant illégaux, plus de préavis de licenciement. Pôle emploi devrait être privatisé ou serait attaqué en justice par les sociétés d’intérim pour concurrence déloyale. Les conséquences du TAFTA sur le taux de chômage en Europe ne seraient que néfastes.

SANTÉ & RETRAITES : Les médicaments pourraient être brevetés plus longtemps, les groupes pharmas pourraient bloquer la distribution des génériques. Les services d’urgence pourraient être privatisés. Les Assurances privées pourraient attaquer en justice les CPAM pour concurrence déloyale. Les retraites par répartition pourraient être démantelées, les compagnies d’assurances se substitueraient aux CRAM, ARRCO, AGIRC…

EAU & ÉNERGIE : Ces biens seraient privatisables. Toute municipalité s’y opposant pourrait être accusée d’entrave à la liberté de commerce, idem pour l’énergie, qu’elle soit fossile, nucléaire ou renouvelable. La sécurité nucléaire serait réduite. Le prix du gaz et du kW seraient libres.

LIBERTÉ & VIE PRIVÉE : Grâce à la révolte publique, les sociétés espérant enfermer et monopoliser l’Internet ont échoué l’année dernière à faire adopter leur ACTA répressif ; des textes plus pernicieux sont dans le TAFTA.

SERVICES PUBLICS : Le TAFTA limiterait le pouvoir des États à réglementer les services publics tels que : services à la personne, transports routiers, ferroviaires, etc. et réduiraient les principes d’accès universel et large à ces besoins essentiels.

CULTURE & PRODUCTION ARTISTIQUE : Les gros producteurs d’audiovisuel pourraient interdire les productions privées ou professionnelles à faible budget comme youtube, vimeo, dailymotion, les financements collaboratifs seraient rendus illégaux. Les musées nationaux perdraient leur droit de préemption sur les trésors artistiques nationaux au profit de collectionneurs privés.

ENSEIGNEMENT : Les universités privées pourraient attaquer en justice l’Éducation nationale pour concurrence déloyale. De la maternelle au doctorat, les sociétés privées contesteraient aux écoles, cantines scolaires et resto U, toutes subventions municipales, régionales ou nationales.
*TAFTA : Trans-Atlantic Free Trade Agreement

 

Stoppons le TTIP et le CETA.

Objet :

Nous appelons les institutions de l’Union européenne et de ses pays membres à arrêter les négociations avec les Etats-Unis sur le Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP ou TAFTA) et à ne pas ratifier l’Accord Economique et Commercial Global (CETA) avec le Canada.

Principaux objectifs :

Nous souhaitons empêcher que soient conclus les accords TTIP/TAFTA et CETA car ils contiennent plusieurs points critiques tels que le règlement de conflits investisseurs-Etats et de règles sur la coopération réglementaire qui constituent une menace pour la démocratie et l’Etat de droit. Nous souhaitons empêcher que les droits au travail, les normes sociales, environnementales, de protection de la vie privée et des consommateurs soient abaissées et que les services publics (tels que ceux liés à l’eau) et le patrimoine culturel soient dérégulés dans le cadre de négociations non transparentes. Nous soutenons une politique commerciale et d’investissement alternative au sein de l’UE.

Nous continuons notre combat ! Stop TTIP

« Nous appelons les institutions de l’Union européenne et de ses pays membres, à arrêter les négociations avec les Etats-Unis sur le Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP ou TAFTA) et à ne pas ratifier l’Accord Economique et Commercial Global (CETA) avec le Canada.

Nous souhaitons empêcher que soient conclus les accords TTIP/TAFTA et CETA car ils contiennent plusieurs points critiques telles que le règlement de conflits investisseurs-Etats et de règles sur la coopération réglementaire qui constituent une menace pour la démocratie et l’Etat de droit. Nous souhaitons empêcher que les droits au travail, les normes sociales, environnementales, de protection de la vie privée et des consommateurs soient abaissées et que les services publics (tel que ceux liés à l’eau) et le patrimoine culturel soient dérégulés dans le cadre de négociations non transparentes. Nous soutenons une politique commerciale et d’investissement alternative au sein de l’UE. »

Plus que jamais, le combat contre TTIP / TAFTA et CETA continue.

Signer l’ICE auto-organisée : http://stop-ttip.org/fr/signer/

#TTIP #TAFTA #CETAVoir la publication de Mr Mondialisation

Lire l’article  » Signer l’ICE Stop TTIP (fr) » sur stop-ttip.org

 

Nous continuons notre combat! Stop TTIP (fr)

La Commission européenne a essayé de nous refuser notre droit démocratique de se prononcer contre TTIP et CETA via une Initiative citoyenne européene (ECI). La semaine dernière, ils ont refusé d’enregistrer notre ECI, offrant des explications contradictoires (voir le communiqué de presse). On n’impose pas de démocratie d´en haut, celle-ci se construit du dessous! Nous rejetons la tentative de la Commission de nous contenir dans le silence et l´ignorance et nous effectuerons l’Initiative de citoyéenne européenne de toute façon, même sans l´approbation de Bruxelles. Nous préparons actuellement une collecte de signature en ligne aussi bien que de formulaires de signature et commencerons la collecte, début octobre. En même temps, nous attaquons la décision de la Commission, en faisant appel du rejet de la demande d´ICE devant la Cour de justice européenne.
Notre campagne a rassemblé le soutien de plus de 240 organisations de société civiles dans 21 États membres de l’Union européenne. Il est assez ironique que la Commission européenne, qui se plaint souvent ?du manque d’un public européen?, essaye d`arrêter notre mouvement ancré dans l´espace européen. Nous continuerons à nous prononcer contre le manque total de transparence des négociations et contre la prise en compte d’intérêt des entreprises avant l’intérêt commun. Nous garderons une position ouverte et européenne contre TTIP et CETA!

Lire l’article sur stop-ttip.org

Partager la publication “Nous continuons notre combat ! Stop TTIP”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.