Chaîne Humaine 7 mars 2015

Récupération Manipulation
Communiqué
Les associations des vallées de Haute-Savoie et de Savoie ont appelé à une chaîne humaine le 7 mars avec pour mot d’ordre:

● La dénonciation de l’ouverture au trafic routier du deuxième tube du tunnel du Fréjus que l’enquête publique et le préfet de Savoie présentaient comme exclusivement réservé aux pompiers et secours.

● L’exigence du chargement des camions et marchandises sur les trains au départ d’Ambérieu-en-Bugey sur la ligne ferroviaire rénovée et sous-utilisée.

Récupération et manipulation

Monsieur Antoine Fatiga (conseiller régional Rhône Alpes) a d’abord adressé un courriel pour tenter d’organiser une contre manifestation le même jour :

Après cet échec, il convoque, le 2 mars, la presse pour s’approprier la mobilisation des populations et manipuler grossièrement l’information, par une grossière tentative de récupération il occulte l’identité des véritables organisateurs de cette chaîne humaine en se l’appropriant avec ses amis.

La Coordination des opposants au Lyon-Turin dénonce cette grossière manoeuvre d’un élu régional et son dénigrement infondé des capacités de la ligne ferroviaire existante. Elle rappelle :

● Qu’elle est à l’origine de la plainte pour la mise en danger de la vie d’autrui par la pollution, pour non utilisation de la ligne ferroviaire existante et rénovée,

● Que dans l’intérêt des populations des vallées et des cheminots, elle EXIGE l’utilisation de la voie ferroviaire existante au départ d’Ambérieu pour faire diminuer le trafic routier et la pollution des vallées tout en relançant l’activité fret ferroviaire,

● Elle demande la remise en service de trains supprimés et remplacés par des bus, le doublement des voies ferroviaires uniques de St André le Gaz à Chambéry et de Aix les Bains à Annecy, ainsi que les protections des populations et milieux naturels,

● Que le transport des camions sur des trains n’est pas soumis à une mise en concession de service public et que “SNCF Fret” peut démarrer aujourd’hui la “route roulante” comme le font chaque jour les opérateurs suisses et autrichiens,

● Que les Suisses et les Autrichiens utilisent largement aujourd’hui des lignes existantes datant de 1874 et 1867 qui sont situées à 1.150 m et 1.370 m d’altitude.

● Qu’en faisant comme les suisses et les autrichiens nous aurions aujourd’hui entre 50% et 70% des marchandises sur les trains et en moins sur les routes du Mont-Blanc et du Fréjus.

● Que ce sont les administrateurs du tunnel du Mont-Blanc qui ont diminué le péage des camions les plus polluants en 2014,

● Que ce sont les administrateurs du tunnel du Fréjus qui se sont tus lorsque le président des tunnels alpins, F. Drouin réclamait plus de trafic routier en 2014,

● Que c’est la coordination qui a demandé sa révocation sans être entendue ni par les élus ni par les pouvoirs publics qui siègent aux CA des tunnels, qu’elle demande depuis l’origine l’interdiction des camions à vide et les plus polluants dans les vallées.

Comme nous avons dénoncé les triches, les conflits d’intérêts, les arrangements que révèlent la presse semaine après semaine, nous dénoncerons les méthodes et manipulations d’un autre âge.

Se poser en démocrate en récupérant grossièrement n’est digne d’aucun élu et ne peut que justifier un peu plus la défiance des citoyens et des contribuables.

La réussite de la Chaîne Humaine du 7 mars est de l’intérêt des populations et des Cheminots car elle imposera la reprise du fret ferroviaire au détriment de la route

Dans le véritable appel pour le 7 mars (pièce jointe)
on trouve les organisations appelant à la Chaîne Humaine.

M. Antoine Fatiga n’en est ni à l’initiative ni un organisateur

Contact Coordination des Opposants au projet “Lyon-Turin” :
Daniel IBANEZ 06 07 74 10 17 contact@lyonturin.eu / Jean-Paul RICHARD 06 15 72 57 19 jepari111@gmail.com
http://lyonturin.eu/
— Si comme le disent les promoteurs du tunnel, une nouvelle ligne “gommant les Alpes” doit redonner une place concurrentielle au rail, nous devrions trouver sur plus de 70 % du réseau ferré français “de plaine” une activité fret ferroviaire florissante. http://lecercle.lesechos.fr/entreprises-marches/services/transports/221179340/fret-ferroviaire-lyon-turin-cas-emblematique-limit http://lyonturin.eu/index.php

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.