Retour vers le futur de la CEN

Voir sur ce site

> son dépliant Flyer CEN de-finitif 03 2013

> et son bulletin d’adhésion et/ou soutiens 2016 : ADHESION CEN bulletin 2016

La Cen continue malgré les perturbations engendrées par le déménagement de son coordonateur avec toute la médiathèque et les outils de la Cen en attendant un autre local.

Les groupes locaux seront aidés dans leurs actions au prorata de quelques moyens régionaux si moyens il y a !
L’adresse change : à vos répertoires ! Nouvelle adresse où envoyer vos bulletins : La Cen, 143, rue Neuve, 01120 Montluel
(Finie la CEN 21 rue des Mouettes à Cornas)

Et toujours a coordination Cen à votre écoute au 06 75 80 05 79
Pour nous joindre : Contact@liste.la-cen.org (sans changement)

AG régionale de printemps à la mi-avril 2016 au centre de la région Bourgoin, ou Lyon…

 

Dernière sur les RADIOS :

La chronique sur radio Saint Ferréol sur le crestois 26 est proposée à un collectif d’amis et d’adhérents/tes. Celle sur radio BLV a repris seulement ce jeudi 15 octobre avec un mois et demie de retard (maladie de l’unique salarié et difficultés diverses). La aussi le CA de la radio étudie la proposition de pérenniser la chronique entre 5/6 personnes : ami/es de la transition, de la Cen etc..
Celle de Déclic radio Tournon n’aura tenu qu’une année le directeur du centre social l’a supprimée sans avis de son CA, au prétexte qu’il y était question de prendre en main le territoire. D’ailleurs les salariés successifs ont fui les uns après les autres. Ainsi décline la liberté d’expression en ce pays par le bas comme d’en haut !

NOTE sur la SITUATION :

Les politiques de récession notamment de réduction drastique des dotations de l’état aux Collectivités font des ravages.
Elles servent de prétexte aux équipes municipales de droite extrême pour sabrer les budgets de la culture, des éducations populaires, des associations, des actions sociales, des radios associatives et même pour fermer des bourses du travail et à Valence les locaux de l’ASTI bref ce qui fait lien, sens, solidarité, capacité de résistance et d’alternative, regards critiques et espoirs.
Les mêmes équipes continuent de brader aux investisseurs privés les biens communs (terres périphériques, camping municipaux, centres sociaux, etc…Un terrain de footbal disparaît sous le béton et le bitume toutes les 4,8 mn en France qui perd et sa souveraineté alimentaire et sa capacité de résilience à absorber le péril montant du crash alimentaire
qui arrive conjointement aux autres !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.