Philippe Aghion, la mondialisation et la casse sociale

On recommande, outre BastaMag, Reporterre, Intelligence verte, BellaCiao, le blog de Jean Gadrey, ce blog “Indépendance des Chercheurs” fort bien documenté de savoirs engagés

à connaître

Philippe Aghion, la mondialisation et la casse sociale (I)

Articles d’Indépendance des Chercheurs :
http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2015/10/09/philippe-aghion-la-mondialisation-et-la-casse-sociale-i-51174.html

Le 9 octobre 2015, Le Journal de l’Eco annonce : « La 8e édition des Journées de l’économie se déroulera à Lyon, du 13 au 15 octobre ». Ces journées sont organisées par le Fondation pour l’Université de Lyon que préside l’industriel Alain Mérieux. Une claire illustration du processus de privatisation des universités françaises qui se poursuit à ce jour. L’article fait état d’une inquiétude sur les conséquences de la récente crise financière, avec notamment : « faiblesse de taux d’emploi, effritement des classes moyennes, augmentation des inégalités à l’intérieur des pays… » tout en évoquant des questions telles que le « défi climatique » ou « l’ampleur des migrations ». La thématique « Agir pour le climat » se retrouve ainsi curieusement couplée avec « Quel modèle français dans un monde globalisé ? » et « L’avenir du capitalisme ».

Au même moment, la « décroissance » est mise à la mode par des économistes tels que Daniel Cohen qui, dans une interview diffusée par le journal La Croix, a même évoqué explicitement un danger des disparition des « classes moyennes » dans le cadre de l’informatisation du travail.

Mais dans ce cas, n’a-ton pas affaire à un mélange ambigu entre les problèmes climatiques justifiant la « décroissance » d’après certains courants politiques, et la crise permanente du capitalisme mondialisé qui opère un nivellement par le bas de salaires et standards sociaux aux échelles planétaire et européenne ?

Tel est le contexte, aggravé par les records de chômage, de la récente désignation du théoricien de longue date de la « destruction créatrice » Philippe Aghion en tant que professeur au Collège de France. La leçon inaugurale de Philippe Aghion, intitulée « Les énigmes de la croissance », a donné lieu à de nombreux commentaires. Dans un article fort critique, Le Monde écrit « Philippe Aghion, ou l’égoïsme de l’optimisme » et constate d’emblée que le nouveau professeur du Collège de France « a proposé une apologie de l’économie américaine à son auditoire ». A son tour, Les Echos vante « La belle leçon de croissance du professeur Philippe Aghion », soulignant le rejet dans le passé de l’esprit des « Trente Glorieuses » et concluant « la loi Macron va dans le bon sens ». Telle est précisément l’idée de base qu’un certain nombre d’économistes médiatisés voudrait nous faire ingurgiter depuis quelque temps : fini les acquis historiques, acceptons la casse sociale accélérée. Mais doit-on pour autant suivre une telle propagande, qui n’est que l’acceptation proclamée de la stratégie du grand capital mondialisé et qui, dans la situation actuelle, vole clairement au secours de François Hollande, de Manuel Valls, d’Emmanuel Macron et de l’actuelle politique gouvernementale de plus en plus contestée ?

[la suite, sur le lien http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2015/10/09/philippe-aghion-la-mondialisation-et-la-casse-sociale-i-51174.html ]
et pour rappel :

1222. Code du travail, fonctionnaires, OCDE, lois Macron… (I)
1223. Code du travail, fonctionnaires, OCDE, lois Macron… (II)
1224. Lois Macron, Moody’s et gouffre sans fond
1225. Volkswagen et la crise du capitalisme (I)
1226. Volkswagen et la crise du capitalisme (II)
1227. La Catalogne, pays de langue d’Oc (IV)
1228. La Catalogne, maillon faible du capitalisme mondialisé ?
1229. La Catalogne, une nation qui “dérange” (I)
1230. La Catalogne, une nation qui “dérange” (II)
1231. Catalogne, Europe et mythe des Etats-nations (I)
1232. Catalogne, Europe et mythe des Etats-nations (II)

et de ce jour : La mobilisation pour l’abrogation de la “réforme” du collège (I)

Pour ne plus recevoir nos messages, prière d’adresser un courrier électronique avec le titre “désabonnement” ou “désinscription” à l’adresse indep_chercheurs@yahoo.fr

Si en revanche vous avez apprécié le contenu de nos articles, nous ne pouvons que vous encourager à rediffuser autour de vous cette lettre d’information. Merci d’avance
Cordialement

Le Collectif Indépendance des Chercheurs
http://science21.blogs.courrierinternational.com/
http://www.mediapart.fr/club/blog/Scientia

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.