MOUANS SARTOUX l’expérience emblématique de la CEN

Comment collectivités et citoyens peuvent faire bouger les choses!

La sensibilisation et l’information sont fondamentales pour faire progresser la nécessité d’une agriculture plus propre, sans

pesticides, sans OGM, meilleure pour la santé.

Les collectivités ont un rôle important à jouerdans ce domaine à plusieurs niveaux :l’information des populations, en encourageant

la vigilance citoyenne, la sensibilisation par des actions fréquentes et l’exemple donné.

Je m’appuierai sur l’exemple de notre commune, Mouans-Sartoux, pour dire ce qu’il est possible de faire.

Mouans-Sartoux a déjà engagé différentes actions

-commune sans pesticides, sans OGM,

-création d’une régie agricole municipale bio,

-cantines scolaires 100% bio.

Mais en plus, la commune encourage et finance l’installation d’agriculteurs en bio seulement, et avec un usage raisonné de l’eau.

L’année 2014 a vu l’installation d’un agriculteur sur des terrains inutilisés depuis 30 ans, donc propres dans la zone agricole que nous avons multipliée par quatre au PLU (Plan Local d’Urbanisme).

Cet agriculteur, qui cultivait en conventionnel sur une autre commune, a fait le choix de la bio pour s’installer sur sa propre commune, il s’est formé aux techniques ad-hoc, et a installé 1ha de serres.

Au bout d’une année de production, il atteint la production de l’agriculture conventionnelle de bon rendement. Et il écoule toute sa production dans un rayon de moins d’un km, avec son propre point de vente et quelques magasins bio très proches. Pas de transport et les produits sont cueillis la veille pour être vendus le lendemain.
Réticent au départ, il s’est aujourd’hui attelé à convaincre d’autres agriculteurs que c’est un très bon choix, aussi bien sur le plan humain que sur le plan professionnel.
Information et débat citoyen en permanence

Nous procédons depuis de très nombreuses années à une information la plus large possible à travers des manifestations, des projections de films, des colloques, des signatures de livres, des éditions, des expositions.

En premier lieu, nous organisons, depuis 28 ans, chaque 1er week

-end d’octobre un Festival du Livre et du Cinéma, qui accueille maintenant plus de 60 000 visiteurs.

Le thème de l’écologie y est toujours traité de manière forte à travers débats, films et invités.

Ainsi, au fil des années, nous avons accueilli Pierre Rabhi, Gilles

-Éric Séralini, Corinne Lepage, Marie-Monique Robin, José Bové, Vincent Glenn, Cyril Dion, Nicolas Hulot, Michèle Rivasi, Youri Banda

jevki, Zvetlana Alexevich, ….et bien d’autres qui ont informé les citoyens et créé des émules militants. De nombreuses associations engagées dans ces domaines sont présentes et transmettent aussi

des informations essentielles.

Nous accueillons Kokopelli avec son stand de graines depuis de nombreuses années, et de ce fait une bonne partie de la population a pris la bonne habitude de venir se fournir au Festival pour ses jardins.

Nous avons édité à 35 000 exemplaires le petit livre de Pierre Rabhi «La part du colibri» qui depuis connaît des constantes rééditions.

Notre maire, André Aschieri, a écrit lui-même «La France toxique», «

Alerte sur les portables» et «La fin des terres, comment mangerons

-nous demain?» avec Maud Lelievre et Roger Lenglet.

 

Toute l’année, nous projetons de nombreux films avec débats, nous suscitons etaccompagnons des projets scolaires.

L’action des collectivités et une bonne veille citoyenne permettent véritablement de faire avancer la transparence et le besoin de transparence sur les produits consommés quotidiennement.

C’est à cette condition, en conjuguant les démonstrations scientifiques et les actions militantes, que nous réussirons à lutter contre le développement des OGM et des pesticides

 

Marie-Louise GOURDON

Conseillère départementale des Alpes-Maritimes

Maire adjointe à la culture de Mouans-Sartoux

 

www.mouans-sartoux.net

www.lefestivaldulivre.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.