Le Front national pourrait conquérir trois régions à l’issue des élections des 6 et 13 décembre prochains : Nord-Picardie, avec la liste emmenée par Marine Le Pen, Provence-Alpes-Côte d’Azur, avec celle conduite par sa nièce, Marion Maréchal-Le Pen, et Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. En cas de victoire, la politique menée par le FN prendra-t-elle vraiment le virage social affiché dans les discours ? Les mesures mises en œuvre par les maires frontistes, au sein de la vingtaine de villes qu’ils administrent, nous donnent des éléments de réponses. Austérité budgétaire, affaiblissement des services publics, abandon des populations les plus modestes, vision néolibérale du travail… Entre les belles déclarations de ses leaders et son véritable programme tel qu’il est appliqué, il y a un abîme.

Économiser 29 000 euros sur un budget annuel d’environ 30 millions, tel est l’argument de Joris Hébrard, maire FN du Pontet (17 000 habitants, Vaucluse)

http://www.bastamag.net/Education-services-publics-action-sociale-lutte-contre-la-pauvrete-le-veritable-programme-du-FN

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.