le patron de la Société générale : pas poursuivi pour parjure grâce au Sénat Et notre commentaire

Il aurait pu être poursuivi pour parjure mais le bureau du Sénat en a décidé autrement.

 

Frédéric Oudéa, le patron de la Société générale, vient d’être blanchi par la chambre haute, qui a décidé de ne pas renvoyer son (faux ?) témoignage devant la justice. Il avait affirmé en 2012 devant une commission d’enquête que sa banque n’avait plus aucune activité dans les paradis fiscaux… Les Panama Papers ont révélé le contraire.

http://www.marianne.net/panama-papers-patron-societe-generale-ne-sera-pas-poursuivi-parjure-grace-au-senat-100243162.htm

 

Notre commentaire

Comme Cahuzac , ex ministre socialiste du budget a dit au peuple français qu’il fallait accepter l’austérité (qui n’est en rien la décroissance nécessaire de la mégamachine à tuer qu’est le capitalisme) et ce, pendant qu’il planquait son argent en paradis fiscal pour ne pas payer ses impôts et donc contribuer, Oudéa patron de la Société Générale, dit aux employés de se la serrer ou d’accepter de travailler plus, pour éviter des fermetures d’agences ou autres, pendant que, lui et les grands actionnaires milliardaires /millionnaires, eux, empochent des retours sur leurs placements, ou dividendes, en dormant, lesquels représentent (cf Sanofi) près de la moitié des bénéfices engrangés en une année par l’ensemble des activités cad par le travail de l’ensemble des employés.

L’on ne sortira pas du système d’un iota, tant que l’on (?)  ne touchera pas à la sacro sainte propriété privée des moyens de production, de monnaie, de crédit, d’échanges, de commerce, d’agro alimentaire, de grandes surfaces, du médicament, de l’immobiliers……., des industries, notamment des énergies fossiles (rappel dans le monde 650milliards de dollars de subventions publiques des élus et états au développement des énergies fossiles !!! Et en France que l’on corrige svp, notre mémoire vacillante,  des dizaines de milliards d’euros)

L’on ?
Ca peut être la démocratie directe territoriale (DDT) ou le Budget participatif décisionnel, partout où nous sommes conscient du désastre qui s’avance,  qui aient la maîtrise des investissements publics pour une économie locale endogène et résiliente restauratrice des équilibres de la nature !!!

Partout sous diverses formes, l’on peut (“on” : 10-20-30 % des habitants co décideurs) avancer sur des dossiers de régies publiques et d’économie résiliente, en ASSEMBLEES LOCALES “citoyennes”, (La Belle Démocratie) ou  en se battant contre l’implantation de grandes surfaces, comme à Saillans, ou, comme à Vandoncourt, en se présentant aux municipales en s’engageant mordicus à ce que toutes les décisions soient prises par la population elle même, en laissant les habitants réaliser eux même le bulletin municipal (près de Toulouse), ou …etc

En clair posons comme réflexion lors de la journée de la transition citoyenne du samedi 24 septembre prochain que nous pouvons commencer le “travail” de décroissance de la mégamachine  par en bas.

Il est possible de créer des régies publiques d’énergies (renouvelables) ou alimentaire (terrains préemptés pour produire (bio) pour les cantines de nos enfants) en propriété publique et en gestion démocratique directe sur le territoire comme en ville. Et même de les financer sans s’enchaîner aux crédits de grandes banques privées

Certes les énergies citoyennes où des habitants prennent des parts avec leur argent perso pour monter des productions éoliennes ou photovoltaîques et en revendre l’électricité aux opérateurs (tout en empochant un modeste 2/3% de retours) montrent non pas l’exemple (la propriété reste sous contrôle d’un groupe privé) mais font progresser l’idée d’une prise en main de l’économie capitaliste !

A condition de viser plus haut, plus loin, la sortie du système capitaliste, productiviste, consumériste, extractiviste, bio cidaire…et non sa reproduction en plus moral…plus collaboratif (Rifking) plus coopératif (Blablacar)…plus vert (Bolloré voitures électriques..)

 

Bref, de vouloir la lune

Et si on la rate l’on atterrit quand même dans les étoiles !!!

 

Bref plutôt que “chacun fasse sa part” (vers le désastre) plutôt que candidater pour devenir les maîtres des électeurs toujours gogo,  montons des escadrilles publiques démocratiques de canadairs capables d’éteindre l’incendie à côté au local !

 

Si la maison brûle et que nous regardons ailleurs, c’est parce qu’ils font tout pour que nous regardions ailleurs par la culture industrielle “main stream”, les médias(95% de français propriétaires de 7 milliardaires), mondiaux de foot, et même les discours identitaires

Ceux ci ne font guère que détourner la population de l’analyse en terme de classes, de propriété et de pouvoir, laissant les élites dominer sans partage, y compris quand elles nous désignent le bon combat : éviter telle discrimination ou que la police cesse de harceler le faciès ou pour une discrimination positive, pour que quelques pauvres entrent aux grandes écoles se faire formater ou  pour qu’il y ait plus de riches parmi les non blancs…etc..

Les capitalistes ont besoin :

-du racisme pour justifier que certaines personnes restées sur le carreau ont ce qu’elles méritent n’ayant pas fait l’effort de se hisser, malgré les mesures anti discrimination, sur les hautes branches de l’élite (républicaine ou ripoublicaine)

-de l’antiracisme pour  expliquer que certaines personnes restent injustement sur le carreau et pour éliminer l’injustice (sans toucher au fond, par exemple avec la discrimination positive) et

Les discours identitaires protègent donc les profits et nous détournent du fond : l’écrasante domination économique politique médiatique culturelle des capitalistes à laquelle l’on ne doit pas toucher…

Grace aux Droits de l’homme (“la propriété est le bien le plus sacré”), nous confondons la propriété privée de la brosse à dent et celle privée (par collèges de milliardaires) d’empires qui nous entrainent à la fin du monde dans le cours même de ce siècle : 90 multinationales ont fait, à ce jour, les 2/3 des milliards de tonnes de gaz à effet de serre…

Commençons par en bas au lieu d’élire nos maîtres et de nous détourner…

 

André Duny

 

La prochaine :

 

Bonnes nouvelles pour la CEN

 

En attendant pensez à vous déterminer à fournir des contenus au site à rejoindre localement un Collectif à lancer un groupe Cen à…accueillir l’AG de fin d’automne dans le valentinois ou autour

 

Merci

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.