Treize fromages sacrifiés pour un CETA

Si avec ça on ne se bouge pas!!!!

Afin de conclure au plus vite le traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (Ceta), le Gouvernement aurait accepté de sacrifier 32 fromages français, dont 13 originaires d’Auvergne-Rhône-Alpes.

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Treize-fromages-de-la-region-sacrifies-par-le-Gouvernement?hash=23b1dc96-e9fe-4207-98c4-9ed0d2f7731a&utm_medium=social&utm_source=facebook

1 commentaire sur “Treize fromages sacrifiés pour un CETA”

  1. çà bouge! coordination de projets pour le 15 octobre, sur Lyon ou ailleurs en 73,26, 38…. on est toujours là.
    coopérativement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.