Pétition pour un accueil plus digne des réfugiés

Depuis lundi 24 octobre, le démantèlement du camp de Calais a commencé.

Dans un premier temps, ce sont des migrant.e.s volontaires qui sont parti.e.s dans des cars à destination des CAO sur toute la France. Mais déjà les associations oeuvrant sur place ont commencé à dénoncer les
dysfonctionnements.
Le président d’Emmaüs France, Thierry Khun a été empêcher d’entrer sur le site malgré sa demande d’accréditation depuis vendredi. Lundi, le Syndicat de la magistrature envoyait une lettre ouverte au
ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas, l’alertant sur les conditions d’orientation hors cadre de la protection de l’enfance des mineurs isolés étrangers (elle est à lire ici : http://www.syndicat-magistrature.org/Evacuation-de-la-Jungle-de-Calais.html)

Lundi encore, une « zone de protection » a été mise en place, sous couvert de l’état d’urgence, et privant tout accès aux avocat.e.s du 24 octobre au 6 novembre 2016 (arrêté portant création de la zone de protection ici :
http://www.pasdecalais.gouv.fr/content/download/23980/168537/file/Recueil%20sp%C3%A9cial%20n%C2%B070%20du%2023%20octobre%202016.pdf).

Ainsi donc, l’état d’urgence permet-il, dans le pays des droits de l’homme, de priver des êtres humains de l’assistance d’un.e avocat.e !
Mardi, Médecins sans frontières s’est retiré du dispositif d’orientation des mineurs mis en place à Calais par l’État, après en avoir observé le fonctionnement. Franck Esnée, responsable migration de Médecins sans frontières a observé « comment un tiers des jeunes étaient recalés au faciès, sans entretien. Nous avions l’engagement que chacun bénéficie d’un entretien, cet engagement n’est pas respecté, nous quittons le dispositif. » Près de 2 000 migrants ne veulent pas quitter Calais. Jusqu’à mercredi « la jungle va encore se vider. Après, il est évident qu’on devra en faire bouger certains », analyse Gilles Debove, le responsable du syndicat des policiers Unité SGP-FO dans le Pas-de-Calais, dans un article du Monde
(disponible ici, version abonnés : http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/10/25/a-calais-lesderniers-irreductibles-de-la-jungle_5019671_3224.html).

Les conditions inhumaines dans lesquelles les migrant.e.s ont été abandonné.e.s durant des mois et années à Calais, pour ensuite être évacué.e.s dans des conditions tout aussi inhumaines, ne s’occupant que peu de leurs aspirations, ne cherchant pas même à connaître leur âge, reniant à ces personnes tout ce qui constitue la moindre dignité, devraient plonger le gouvernement* dans une honte infâme.
*Le gouvernement mais aussi ceux qui ont mené à cette situation, et ceux
qui l’encouragent par les vomissures de haine à l’encontre des migrants
qu’ils vocifèrent aujourd’hui.

Nuit debout Valence soutient les migrant.e.s, les associations qui luttent chaque jour pour leur apporter de l’aide, et s’indigne de voir une chasse à l’homme commencer pour traquer ceux qui pensaient naïvement qu’ils pourraient trouver, en France, une vie apaisée.

Calais, solidarité !
———————————————————————–
Pétition à lire et à signer, si vous le désirez…
Le Bureau de AIR

Signez la pétition pour un accueil plus digne des réfugiés : http://t.mesopinions.com/c/?t=e422193-1s-ss3w-5zl-wzs53
Aujourd’hui, 65 millions de personnes sont déracinées dans le monde, soit déplacées à l’intérieur de leur propre pays, soit réfugiées ou en demande d’asile dans un autre pays : un chiffre sans précédent depuis la seconde guerre mondiale. *Ces personnes ont tout laissé derrière elles pour fuir la guerre, elles méritent d’être traitées avec humanité. *
En Europe, les conditions d’accueil des réfugiés sont inacceptables ! Protéger les personnes dont la vie est menacée est non seulement un devoir moral, mais également une obligation au regard des conventions
internationales. *Demandez aux gouvernements français et européens d’assumer leurs responsabilités.*
http://t.mesopinions.com/c/?t=e422193-1s-ss39-5zl-wzs53
*Il est urgent d’agir pour que les pays de l’UE accueillent dans les meilleures conditions plus de réfugiés. Agissez, signez la pétition !*
http://t.mesopinions.com/c/?t=e422193-1s-ss39-5zl-wzs53

Aidez-nous à atteindre 20 000 signatures pour pouvoir remettre la pétition en amont du Conseil européens à Bruxelles en décembre prochain.
*Votre mobilisation est essentielle pour un accueil plus digne des réfugiés en Europe.
L’Equipe CARE France