En guise d’hommage (critique) à Fidel Castro, Cuba, une île bio où le miel coule à flot

… alors que partout ailleurs les abeilles souffrent

 

VOICI NOTRE PRESENTATION
(entre guillemets et en vert la présentation de BASTA MAG voir plus basl’article de fond)

BASTA MAG un site à soutenir ! Versez pour lui.

Ces quelques lignes, juste comme un hommage à Fidel Castro et au peuple cubain, en attendant mieux, et sans fermer les yeux sur des répressions inutiles. Mais avec 300 tentatives d’assassinat le contexte peut sinon excuser du moins expliquer la dureté à l’égard des opposants (mais pas celles à l’égard des homoxesuels)

Années 90
Pour cause de renforcement de l’embargo des USA, et suite au lâchage total de la Russie consécutif à l’effondrement de l’URSS, la petite île de Cuba n’est plus livrée en pétrole

(A noter qu’Eltsine, commence son règne sur les ruines du “communisme” de caserne, ruine savamment orchestrée par la ligue internationale capitaliste pour qui depuis 17 c’était insupportable de ne pas faire plus librement leur globalisation (cf ARTE les 4 stratégies pour couler l’URSS)

Les ex apparatchiks du capitalisme d’état deviennent donc les nouveaux oligarques capitalo mafioso des entreprises volées à l’état pour 3 francs 6 sous, …Comme quoi sans démocratie réelle directe et fédérative les élites toujours trahissent le peuple (et en Russie dès le début !)

“Les cubains n’ont donc plus eu accès aux produits phytosanitaires pour protéger leurs cultures”

Ils se sont rapidement convertis à l’agriculture bio, disons qu’à l’inverse de la Corée du nord (où a sévi alors une épouvantable famine) le système a lâché la bride et encouragé l’initiative en zones urbaine et périurbaine, a fait appel à des australiens spécialistes de la permaculture, aux savoirs faire des anciens, à la redistribution des terres  à tous ceux qui voulaient les cultiver, desserrant leur modèle trop étatiste pour organiser la survie de la population urbaine qui a perdu en moyenne 7 kg en quelques semaines : presque plus d’électricité , de bus, de tracteurs,, d’usines en fonctionnement …

Ils ont pu expérimenter (avant nous ? ) un modèle d’économie résiliente et d’autonomie énergétique sans les fossiles, (sauf la reprise des livraisons par Chalvez contre des médecins cubains dans les favella quelques années plus tard : on sait que l’économie de la rente pétrolière est un piège pour la population pauvre)

Nous pourrions bien avoir besoin de quelques unes de ces solutions y compris de petites  fermes (les plus productives) d’agriculture urbaine (en évitant les pollutions en bordures d’avenues, voir notre dossier sur ce site) mais aussi de propriétés socialisées ou biens communs de productions localisées (des entreprises utiles à la population locale, des communaux, des friches, des jardins, des magasins municipaux solidaires,  des campings municipaux, des régies publiques alimentaires et énergétiques, etc etc ) et une sécurité sociale gérée à la base

 

Peut être d’en venir à un régime “d’austérité juste” (cf Berlinguer sur ce site) ce qu’ont mis en place les cubains pendant les années spéciales (années 90 2000) osant mettre en question la propriété (eux dans le sens initiative privées et partages, nous en sens inverse) les inégalités, le pouvoir des plus riches….ce qu’ils ont fait à Cuba sans les crimes de masse de la Russie soviétique…

Et ce, bien plus tôt que nous le pensons : sous quelques années même,  si les prévisions  les mieux étayées scientifiquement (réchauffement, extinction biodiversité, effondrement de la finance spéculative, crash alimentaire, empoisonnements chimiques, renchérissement du pétrole….) voient s’additionner toutes ces “crises” en crash ou collapsus impactant les plus pauvres déjà au sud et nous impactant nous aussi

L’affaiblissement organisé par nos gouvernements de droite ou de gauche libérale des services publics et des moyens aux collectivités vont rendre plus problématiques les solutions (exemple des tempêtes extrêmes : les moyens réduits d’ EDF privatisée en ENEDIS, que pompent les actionnaires, exemple le manque d’équipements collectifs d’accueil des populations sinistrées et réfugiées)
Nos communes ont vendu leurs biens communs au privé via les PPP (pour le Lyon Turin c’est une privatisation masquée justement)…etc etc
Nos villes ont bétonné leurs terres agricoles périphériques. La pire le valentinois côté Ardèche : des dizaines d’ha de belles vignes, vergers ravagés par un surnombre de grandes surfaces inutiles… “Vous n’avez pas voulu partager la lutte vous partagez la défaite” disait Bredht

Et LYON ?

devenu un chagrin d’asphalte et de béton qui ne pourra se nourrir plus que quelques jours. Or pendant la guerre on faisait des cochons et des pommes de terre en ville, du ravitaillement à portée de vélo dans les fermes de la périphérie disparues au profit du profit : 

A leur place les maïs pesticidés , les lignes de TGV, les hideuses grandes surfaces, autoroutes et lignes haute tension, carrières à graviers, les immenses  dépôts de camions, les usines chimiques…
Et le couronnement de cette politique socialiste insensée : l’immense cathédrale de béton pour le foot à Décines (salut aux résistants et à l’éleveur tabassé  et amputé de ses terres: “Le cauchemar de Philippe LAYAT” vidéo choc )

Quant à la réserve d’eau potable dans le parc de Miribel Jonage c’est juste un mini lac submersible en cas de crue grave !

Mais comme à la Havane où 3,5 millions mangent grâce à un périmètre préservé et à traction animale de moins de 10KM, il reste ce parc à cultiver…Ca suffira pas ! Il n’y aura sans doute pas assez d’anciens agriculteurs sachant travailler avec des chevaux !

Le peuple cubain a su résister à la coalition des capitalismes et de leur chef de file l’état US qui continue l’embargo et le camp de Guantanamo, malgré les promesses d’Obama

Sur ce point cependant Obama a opéré un virage sans doute non dénué d’intentions néo recolonisatrices  : bienvenue à Coca Cola, au tourisme de masse destructeur, à la prostitution et à la bouffe fast food de merde !!! (voir vidéo choc de Carl Zero sur ce site)

Dernier coup de chapeau au peuple  cubain et à  “son” défunt Fidel ex leader maximo : les cubains dont la richesse (en terme quantitatif du PIB) par habitant est des dizaines de fois inférieure aux USA  ont désormais une espérances de vie en bonne santé de plusieurs années supérieure à celle des américains, asphyxié par les empoisonnements aux hormones et aux pesticides, aux fast food et au consumérisme maximo !!!! Et c’est grace à un service public de la santé, un bien commun  vraiment gratuit (malgré les faibles revenus de l’état) et à cette agriculture bio inspirée par la permaculture…

NOTRE CEN SORTIE de SYSTEME
Faisons tout pour anticiper et nous bouger collectivement d’abord via les assemblées et autres coordinations convergences et mouvements aboutissant à la démocratie directe locale, territoires et cités, afin de développer un rapport de force (non violent) qui rende possible de nous (la société civile) organiser en conscience autour de la protection des ressources naturelles (stopper NDDdes Landes et tous les projets inutiles et imposés, comme le TGV Lyon Turin, et la bétonnisation de ce qui nous reste de terres vivrières et de forêts (un terrain de foot détruit en France toutes les 4mn 50 secondes !!!).
Rejoignons des collectifs Villes campagnes par exemple, comme à Valence, où 50 ha furent sauvés contre une multinationale ou comme à Saillans épargné de toute grande surface grace à la mobilisation de ses habitants via “Coeur de Saillans vivant”
Stoppons l’extension urbaine et les projets urbanistiques des Z’élus et des Z’investisseurs…participons aux Collectifs transitions en insufflant la visée long terme de sortie du système maintenant

IMPLICATION PEAK OIL OF CUBA ?
Entre autres animations
une SOUPE CINE DEBAT dans votre salon ou votre grange  ou le cinéma ou la salle des fêtes, avec le film “Peak oil of Cuba” ? (1h20) (la Cen l’a promené dans une trentaine d’endroits entre 26 07 et 69 !)
Ca peut être un moyen de réfléchir et un hommage utile de savoirs nouveaux  pour nous tous
Disponible à la Cen …nouvelle éducation populaire (VOIR ARTICLE sur la DISPARITION de la FEDE des MJC hier)
Et pourquoi pas ?
Précédé d’une disco soupe de légumes et lentilles bio de récup en animation préalable, ou  soupe  d’accueil, comme le 17 à Pont de Beauvoisin, avec une réflexion également préalable en groupes pour éviter de recevoir (comme à l’école) une solution sans élaborer les problèmes qui lui confèrent son sens….Et suivi de témoignages de ce qui avance ici…

Comment-les-cubains-ont-converti-leur-ile-au-bio

“Un article publié dans « the Guardian » en février 2016, montre que ce fut un mal pour un bien”.
“Bio malgré elle (et les soviétiques productivistes et industrialistes : engrais, pesticides, pétrole contre sucre),  l’île est aujourd’hui le seul endroit au monde où les abeilles sont en bonne santé. Le miel bio cubain s’exporte très bien, et l’apiculture s’y développe”.

http://www.tigoo-miel.com/miel-bio-cuba

 

A lire aussi : http://www.bastamag.net/Comment-les-cubains-ont-converti-leur-ile-au-bio

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.