Dans les banlieues françaises, “tout est fait pour que les habitants ne puissent pas s’organiser”

29 avril – 5 mai 1992. Six jours d’émeutes urbaines frappent Los Angeles après qu’un jury a acquitté quatre officiers de police accusés d’avoir passé à tabac un automobiliste noir américain, Rodney King. Plusieurs centaines d’habitants, principalement des jeunes afro-américains et des latinos, pillent, incendient et tuent.

27 octobre – 17 novembre 2005. Trois semaines d’émeutes urbaines éclatent en France suite à la mort de deux adolescents, Zyed Benna et Bouna Traoré, électrocutés dans l’enceinte d’un poste électrique à Clichy-sous-Bois, alors qu’ils cherchaient à échapper à un contrôle de police. Plusieurs centaines de jeunes de banlieues incendient et affrontent les forces de l’ordre.

http://info.arte.tv/fr/banlieues-francaises-organisation-habitants-emeutes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.