“La Stratégie du Choc” Naomi Klein #Complet et NOUS en COMMENTAIRE ici AUSSI

De NAOMI à NOUS ici AUSSI…

A
On a donné ce livre comme lecture d’été (ou d’hiver)  ici

On donne cette fois ci à écouter et voir quelques séquences vidéo illustratives qui soutiennent le discours de Naomi (en bas)

La radiographie de l’ultra capitalisme appuyée sur l’idéologie ultra libéraliste (liberté du commerce, libre échanges, renards libres dans le poulailler libre) est bien étayée

B
Dommage, il n’y a rien ou presque sur le dépassement du système, sa décroissance,  l’extinction de sa nuisance intrinsèque (au coeur de sa logique interne)

Alors, on briderait la machine par l’en haut, comme dans les années 50/60 pendant qu’elle accumule pendant des années de la puissance destructrice  qu’elle dissout ses ennemis de classe dans sa promesse d’argent ruisselant du haut vers le bas, qu’elle ruine son opposition le soviétisme et son idéal proclamé égalitaire, alors qu’il s’est prêté à son propre  anéantissement par son péché originel d’insurrection ultra minoritaire, suivie de la dictature (sanglante sous Staline) construisant un capitalisme bureaucratique d’état productiviste et écocidaire mais pas sans conquêtes  )

Mettre le Capital en laisse comme un lion à qui son maître, l’état, lui dirait de manger de l’herbe sans toucher aux mollets ?

C
En sortir oui mais comment ?

Ou on tente d’en sortir , de décroître et d’éteindre son coeur propriétaire radio actif , son pouvoir législatif corrompu, sa séduction High-tech, son hégémonie idéologique et culturelle, bref sa puissance de détruire le monde qui nous abrite tous/tes ? (sur ce site France dernier tiers de siècle 55 degré l’été ?)

Comment donc éteindre la propriété privée financière des moyens de spéculer (nous sommes assis sur le baril de poudre qui n’a pas encore explosé et qui est 4 fois supérieur à celui de 2007 : étudiants US 1300 milliards de dettes, dettes cumulées des 44 + grands pays  = 160 000 milliards de dollars, 235% du PIB mondial !!!, France 2200 + que son PIB)

Comment éteindre la propriété privée des moyens de production industrielle, les : productivisme, gigantisme, croissancisme, industrialisme, extractivisme, écocidarisme …tous dopés aux énergies carbonifères (100 milliards des Cies pour aller forer sous les banquises du Groenland) ?

Comment réorganiser du champ à l’assiette, de l’apéro au digestif, des entrées aux desserts chimiqués à l’extrème, la propriété privée des moyens de la production agraire et agro-alimentaire (après tant d’autres les oeufs contaminés en masse au FIBRONIL dans toute l’Europe, une chaine d’approvisionnement perméable à la triche car fondée sur le retour de 50% des bénefs aux actionnaires propriétaires, dont les yachts mouillent en Méditerranées et la population qui s’abîme la santé, un enfant sur 70, en France, qui naît autiste, cause : l’hallucinant empoisonnement général)

Comment stopper la propriété privée des moyens la distribution et du commerce (les ZAC les hyper et leur guerre des prix et leurs gaspillages et leurs dettes impayées à l’état, le travail du dimanche de Macron…(sur ce site) tout ce qu’on peut en rajouter de ces cathédrales de la laideur, de l’ennui déambulatoire, de la destruction des emplois (1 créé 5 supprimés), qui ont rendu les centres ville inanimés (sur ce site) et ont détruit les terres agricoles vivrières.

Comment revoir du sol au plafond, la propriété privée des moyens immobiliers (du logement) avec, entr’autres,  les lotissements de périphéries jadis vertes et vivrière (sur ce site) ) ont vu ratiboisé les terres agricoles vivrières. Demain au pétrole à 5 € le litre nos enfants  crèveront de faim.

Sauf qu’à Mouans Sartoux une régie publique alimentaire, faite de terres et de serres propriétés de la collectivité territoriale, des employés communaux au statut sécurisé,  fournissent à la cantine publique des légumes frais cueillis du matin, via une légumerie et une conserverie municipales, les écoliers et lycéens associés aux menus et aux enquêtes dans les serres, à la lutte contre le gaspillage alimentaire : un menu 100% bio pour 1,86 € (prix de revient et prix social le plus bas !)

Comment détruire l’empire de la propriété privée des moyens de la publicité (700 milliards de gaspi pour abonner les cerveaux au bonheur conforme et soulager les angoisses par le consumérisme extrême),

Comment repenser la propriété privée des moyens de la production intellectuelle et culturelle (l’industrialisme de la culture du “self made man”, du distractivisme hors sol, du conditionnement à jouir de soi même,  de la quête éperdue du tpmp (tout pour ma pomme) quand le monde s’écroule tout autour, du TINA,  de la compassion et du soft antiracisme laissant le pire des racismes social écraser les plus exploités dont les plus exploitées , et les plus dominées et les plus racisées, les femmes, dans le main stream du dérivatif et de la consolation, du sentiment halluciné dans un monde qui a mis les sentiments sur le marché ?

Comment aller à l’émancipation par la lutte collective (pas du pauvre colibri tout seul sur son incendie), au pouvoir collectif par la démocratie horizontale (et pas juste de la délégation de pouvoir pour la soumission à l’élite elle même tenue en laisse par le Capital), au savoir bien commun qui est d’abord produit par tous quand tous ont le pouvoir de produire et penser en commun en intelligence collective (si tu veux le poisson apprends à pêcher, 2 idées partagées en font 4 (quand un oeuf partagé en deux ça ne fait…qu’un demi oeuf chacun/e) …

-comment s’approprier socialement les moyens de la production matérielle et intellectuelle, (sur ce site Marx et Cie) en finir avec l’accumulation (1% des plus riches en France accaparent 25% du patrimoine, 42% aux USA, 44% en Chine communiste (sic))

-comment prendre le pouvoir en démocratie politique du local au mondial (une ONU des peuples ?), vers une démocratie qui traite le conflit par le compromis sans compromission, qui vive le rapport des forces et des classes dans la non violence organisée , (sur ce site) ?

-comment  quitter la croissance et le mythe du développement quand la croissance vertevoire le capitalisme vert sont au centre des “transitions”  et que la société civile se contente souvent d’en dépolitiser les enjeux cruciaux, en prônant par exemple des toitures photovoltaïques en acétate de vinyle chinois et cancérigène, (voir sur ce site et listes Cen), au rendement ridicule, avec du  3% de retour, en cigales, Ess, et Cie, pour “citoyens” ayant investi de 500 à 50 000 €, chacun, c’est pas si mal, quand la Cen rame depuis des année en faveur de régie publiques énergétiques municipales… sous DDT, qui feraient rentrer des petites fortunes dans les caisses publiques vidées par Macron (moins 13 milliards) et Hollande (moins 28 milliards), à l’instar de Montdidier (Somme) où 450 000 € net tombent dans le domaine public de la commune, avec seulement 4 éoliennes en propriété publique municipale (achetée et amorties en 5/6ans)

-comment développer l’hégémonie intellectuelle et morale (sur ce site Gramsci) d’un autre monde
(résilient décroissant, sobre convivial partageux égalitaire post capitaliste, plein de biens communs, à commencer par des “communaux”, respectueux de la nature au point de tenter partout de la restaurer) ou tout simplement comment s’assurer d’un monde vivable à tous/tes règlant les pénuries d’une façon civilisée et juste en contexte d’effondrements multiples,

-comment se réapproprier les biens communs (d’abord le climat, la sécu, le droit du travail, la nature, la biodiversité, l’eau, l’air, l’énergie, l’alimentation, …)

-comment partager au plus tôt les savoirs de survie collective (et donc de démocratie économique, sociale, cognitive)

-comment développer (elle existe) en grand les cultures d’émancipation sociale et de coopération avec la nature (sachant que les savoirs véritables sont des instrument d’action appris dans l’action, et non des objets exhibés pour briller et se légitimer à la TV ou ailleurs appris assis dans la soumission) ( sur ce site Bourdieu, ICEM-Freinet, GFEN, AFL, N’autre école, Korczak …et pas seulement Montessori à 700 € par mois par enfants) ?
quid de l’éducation populaire et de l’éducation tout court : quels enfants laisser au monde ?

…Comment faire….sans se faire acheter par le mercantilisme, sans avoir en nous même l’esprit marchand, puisque tout est désormais porté au marché, tout y est vendu y compris la notoriété militante contre un maroquin,  y compris les cerveaux disponibles !

André Duny

Post sriptum

Une regrettable manip nous a fait perdre un texte chaud bouillant à ce sujet de tout l’après midi chaud très chaud.

Déprime.

Gageons qu’on saura le réécrire en saluant au passage sans suffisance la montée des prises de conscience en ce pays, via les luttes syndicales, les manifs, les nuits debout, les réseaux sociaux, les canards alternatifs, les expérimentations silencieuses, les faiseux, les jardins HLM, les permacultures non vérolées par la marchandisation des savoirs, les débats, les rencontres d’été, les  camps climats, les villages Alternatiba, les blogs, les virus, les conférences youtube……et même via les campagnes électorales car cette fois ci on a vu plus de débats que d’habitude qui ont réussi à attirer et mobiliser quelques millions de cerveaux de plus dans la critique sociale, politique et pro écologique :

Comme ce site “société civile pur sucre” n’est lié à aucun parti ni institution ni multinationale et cherche à se financer lui même :  voyez le Paypal en page d’accueil et jettez-y quelques euros svp,  saluons, en toute indépendance la part prise par les insoumis, et quelques autres, et la part de guerre des idées qu’ils continuentd’alimenter côté parlement. Ca contribue à faire penser !

Dans moins de lumière : vous avez été (robots aveugles y compris) un million et demie à cliquer sur nos pages en quelques mois (de 1 seconde à quelques heures !!!) comme ces jeunes de Lyon qui ont envie de lancer un réseau Cen à tout le moins coopérer avec ce site : pourquoi pas vous aussi faire votre réseau stigmergique local et envoyer du contenu ?)

AD

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.