Dépakine et Sanofi : le silence du gouvernement

DÉPAKINE ET SANOFI : LE SILENCE DU GOUVERNEMENT

Dépakine & Sanofi : le silence du gouvernement"Monsieur le Premier ministre, je voudrais m'assurer que concernant les 14000 familles victimes de la Dépakine, on ne vous soupçonne pas d'être les complices de Sanofi…"Questions orale au Premier ministre, avec sa réponse (et le réponse à sa réponse à sa réponse en direct de la bibliothèque de l'Assemblée).

Publié par François Ruffin sur mercredi 11 octobre 2017

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.