Habiter solidaire – se loger sain et moins chèrement au temps des fractures économiques et écologiques

Partagez cet article..Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Rencontre (visites chantiers, ateliers, échanges et projets)

ven 1er et sam 2 nov 2013 – à Saint Antoine l’Abbaye (26)

Lieu : Parking de l’éco-hameau (en cas d’intempérie, rdv à la halle du  hameau).

Accès : Entre Romans à Saint Antoine, 1 km avant, après le panneau Miripili, 3è route à droite. Participation : 5€ (minima sociaux), 10€ (≤Smic) ,15 € (entre Smic et 1500 €), 20€ (≥1500€)

Renseignements/inscriptions : Association la CEN

Tel : 04 75 25 33 79 / 06 75 80 05 79

E-mail : contact@liste.la-cen.org ou lacensecretaire@gmail.com

Site internet : www.la-cen.org

PROGRAMME:

VENDREDI 1er NOVEMBRE

9h30 : Accueil 10h-12h : Visite de 2 chantiers d’éco-constructions économiques/ écologiques par les propriétaires (maisons en paille, bois, terre et eau selon la  technique Greb) et d’un chantier à techniques industrielles « écologiques » Accompagnateurs : Pascal Caradec, technicien paille/bois constructeur sur l’éco-hameau de St Antoine l’Abbaye Catherine Derouineau, architecte, dont bois, lavande et chanvre.

12h: Repas – pique-nique sous la halle (non chauffée) ou restaurant Lambert Saint Bonnet de Chavagne (retenir)

Pause : Tour du village à pied

14h30-15h30 : suite visites + pause

16h : Echange (questions aux intervenants, échanges d’expériences entre participants, etc.)

Hébergement sur place: Maison d’Accueil de l’Arche St Antoine : 16€50 la nuit (réservation : 04 76 36 45 97)

SAMEDI 2 NOVEMBRE

9h15 : Accueil 

9h30-12h: Ateliers

Þ projet « Logement et précarité«   par le Centre social de Tournon : 5 logements groupés paille /bois  en auto-construction accompagnée (Le Galès)

Þ rénovation écologique par les locataires : avec des formations qualifiantes en alternance  par  les « compagnons bâtisseurs » (69 et bientôt 26)

Þ Pourquoi  habiter  groupé: Conditions de la réussite ? Résonnance locale : habitat groupé pays de Romans (Sylvain Arnoux)

Þ Le  Village vertical  de Villeurbanne : un immeuble en coopérative d’habitants (documents)

Þ  Une commune d’Ardèche héberge yourtes et habitats mobiles (ainsi qu’une en Drôme).

Þ  Hagate : Habitat et Activités Groupés pour une Autre Terre

Þ  Débat : le chauffage économique et écologique, solutions bioclimatiques, géothermiques  et renouvelables.

16h-16h30 : pause

16h30-17h15 : Discussion : Logement et cadre de vie sain et nourricier : une utopieMoment d’échange des expérimentations, des savoirs, des projets  et pratiques de vie locales résilientes.

Résonances venues d’ailleurs: Güssing (Autriche), Montdidier (Somme), Vandoncourt (Doubs), Marinaleda (Espagne) Porto Alegre (Brésil), mais aussi au plus près de nous (où des terrains municipaux accueillent yourtes et mobil home pas cher au moins le temps du retournement).

Avant-goût…

La gestion démocratique directe (DDT) en budget participatif combinant des solutions sociales et écologiques locales peut assurer à beaucoup des emplois locaux de qualité, et à tous un meilleur logement et cadre de vie, des jardins autosuffisants, une énergie de base moins chère avec les ressources locales (et la  sobriété dans les usages), une alimentation plus saine en cantines collectives, en direct de la périphérie préemptée en zones maraîchères publiques, un accès aux soins de prévention en maisons médicales. Les états, affaiblis par la mondialisation, les privatisations et leurs colossales dettes aux banques privées ne peuvent, ne veulent et ne pourront plus faire face ! Faut-il continuer à attendre l’essentiel des états et des partis qui cherchent à les conquérir ? Ou faut-il  commencer par prendre en main notre destin d’abord par le territorial, par la nouvelle alliance ville-campagne, par la récupération du foncier  là ou gisent les ressources vitales : terre vivrières, paille, bois, biomasse, soleil, vent et tissu industriel existant? Attendrons nous encore de multiples destructions avant de nous bouger ensemble ?

  • Dal et loi Dallo (cherchons militant Dal du coin)
  • Pour que les locataires HLM puissent planter en bas de chez eux, en  jardin partagé (avec Vivarais Habitat)
  • Pour des campings municipaux accueillants les habitats légers ou mobiles ou en mobile home à prix d’amis (service public territorial) au moins le temps de se retourner.
  • Pour que les offices HLM accompagnent les futurs locataires dans leur élaboration immeuble par immeuble d’un projet d’habitat différent (ex. Toulouse)

Montages financiers et juridiques d’une coopérative d’habitants (contacts).

MMUNICIPALES 2014

Dépités une fois de plus de donner mandat à des élus pour être ensuite laissés pour compte avec condescendance voire avec mépris? MONTONS NOS LISTES société civile en Démocratie Directe Territoriale (annonçant qu’on associera 10% de la population aux décisions sur le budget selon priorités sociales et écologiques,  en priorité alimentation de nos enfants, chauffage, logement, par une certaine autonomie alimentaire et énergétique du territoire) Rappel: à Athènes, il y a tout juste 25 siècles, sur 35 000 habitants, 6000 décidaient de tout. Une règle interdisait d’être une cinquantaine de fois plus riche que le plus pauvre. Songeons qu’aujourd’hui en France, la même loi amènerait le revenu maximum autorisé à 22 300 € (très inférieur aux 31 milliards d’avoirs de Liliane Bettencourt de Loréal ou du PDG de LVMH Bernard Arnault). En effet, les riches actionnaires soutenus par les états et la  troïka  spéculent sur la terre vivrière, ravagent l’espace urbain, et les territoires, achètent nos comportements addictifs  via mille canaux dont les médias et la culture « main stream » ,  achètent  la démocratie qui n’est plus qu’une  oligarchie (pouvoir réservé à une classe dominante). 

Partagez cet article..Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *