CETA C’est pas perdu !

Partagez cet article..Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

CETA : après le vote au Parlement européen,
la bataille continue !

le CETA a été voté au Parlement européen le 15 février.

À ce stade, en dépit de la mobilisation croissante, la ratification du traité n’a pu être empêchée

la bataille est loin d’être perdue !

Suite à  la campagne de pression sur les eurodéputé·e·s,  la France est le pays qui a le plus voté contre le CETA (seul·e·s 16 eurodéputé·e·s sur 74 ont soutenu l’accord (à l’exception du FN,)

Un résultat inespéré il y a encore quelques semaines, obtenu grâce aux courriers, manifestations locales, rendez-vous, campagnes d’affichage et à toutes les actions menées depuis plusieurs mois pour faire basculer le rapport de force.

Le collectif à la suite du vote déclare (extraits) :

« Rien n’est perdu !  38 chances de bloquer le CETA »

Une grande partie des  dispositions du CETA sera « provisoirement » appliquée rapidement (au lieu du 1er mars, il est désormais question du 1er avril voire du 1er mai).
Mais pour entrer pleinement et définitivement en vigueur, le CETA devra être approuvé par 38 parlements nationaux et régionaux .
Et ce sont là 38 chances supplémentaires de mettre en échec cet accord destructeur, qui empêchera d’engager la transition écologique et sociale et d’assurer la protection de tou·te·s !
Continuons à nous mobiliser
En attendant de connaître la nouvelle majorité politique qui présidera à la ratification du traité dans notre pays, nous avons mille occasions  :
> de faire connaître les implications du traité dans nos territoires, par des débats publics, la diffusion de tracts lors des événements associatifs et culturels locaux !
>d’écrire aux candidats à l’élection législative contre la ratification du ETA !
>de dénoncez leur soutien au traité, d’organiser des rassemblements devant leurs permanences s’ils se sont déclarés favorables
> de renforcer la mobilisation des communes hors CETA (sommet à Grenoble des élu·e·s hors TAFTA/CETA, pour contester le vote du Parlement européen.
>faire déclarer nos collectivités « zone hors TAFTA/CETA »,
>Mon quartier hors TAFTA/CETA ».

PS
Revivre la mobilisation à Strasbourg :
À Strasbourg les 14 et 15 février, nous étions plus d’un millier d’activistes venu·e·s des quatre coins de l’Europe à se retrouver pour faire entendre la voix des citoyen·ne·s au moment du vote de cet accord qui donnait les pleins pouvoirs aux multinationales !
> Revivez en photos la mobilisation européenne Stop CETA à Strasbourg sur Facebook, sur le site du collectif, sur le site d’Attac France
> Revivez en images la mobilisation à Strasbourg, avec les vidéos d’Attac Play sur Facebook ou sur Vimeo et la vidéo de Vincent Verzat sur Facebook.
> Revue de presse.
Nous pouvons encore signer et faire signer la pétition.

A NOTER
> Le Conseil constitutionnel est saisi par 107 députés
> On peut retrouvez la série d’articles sur le CETA dans l’Humanité

Partagez cet article..Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *