Juil 232017
 

« Je ne vois que la rage de ceux qui n’ont plus rien »

Vu en Avignon, à ne pas manquer !

(présentation des Tréteaux complétée par nos soins)

Quel est le prix d’une jolie petite robe pas chère fabriquée au Bangladesh pour satisfaire les actionnaires et nos pulsions consuméristes ?

On voyage et c’est super enlevé et fort bien joué. De l’art engagé. Bref de l’art dramatique.

D’abord dans l’usine de confection le Rana Plaza immeuble de 8 étages qui furent ajoutés au mépris des règles et malgré les alertes des ouvrières quant aux fissurations, afin d’y produire toujours plus pour les enseignes occidentales,

Puis,  dans les décombres où 1130 ouvrières périrent (et des centaines furent blessées…) et où l’on retrouva les étiquettes des commanditaires

Enfin jusqu’au siège de la multinationale française Auçan (la famille 4è ou 5è la plus riche de France, après le PDG de LVMH Bernard Arnaud (47 milliards perso) et la PDG de l’Oréal, Liliane Bettencourt (35 milliards perso)…classement du magazine Fortune)

C’est le monde de la globalisation:

En France, plus de 3 millions d’emplois industriels perdus, les ouvrières licenciées vivent avec moins de 3 euros par jour
Au Bangladesh, c’est un euro par jour (pour 10h)

Elle a enrichi les riches des pays pauvres, appauvri les pauvres des pays riches, et tué les équilibres vitaux de la planète.

AD

Par

Les Tréteaux de France  Centre dramatique national  Pantin A NE PAS RATER !

 

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)