BREVES ETREINTES d’ACTU

Partagez cet article..Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Coût des opérations militaires extérieures menées par les USA depuis 2001 en Afghanistan, Irak, Syrie, etc (chiffres du Pentagone) : 6 000 milliards de dollars soit presque 3 fois le PIB de la France (pib : valeur de toutes les richesses produites en une année)

Guerres sans gloire à fond perdu
Guerre et fonds perdus contre le réchauffement et pour la justice sociale et climatique

Rappel :

malgré les engagements ferme de la COP 21 quelques dizaines de milliards mais toujours pas les 100 milliards minimum requis pour un peu d’aide au Sud victime du réchauffement…

La Commission européenne (non élue) s’est démenée pour prolonger de 10 années encore l’utilisation du glyphosate (Round’Up)

Ayant signé comme moi la pétition mais surtout participé à de nombreuses manifestations protestations colloques vous avez in fine réussi à l’obliger à ne plus proposer que 5 ans.
Heureusement la France a  proposé seulement 3 ans. Les lobbys gagnent toujours du temps…Dans 3 ans les pluies diluviennes serviront de moyen pression pour demander à la Commission une prorogation de deux années afin de faire face !!!
Vu que les agriculteurs productivistes français ont épandu 30% de plus ces dernières années (après une légère réduction) soit plus de 120 000 tonnes / an, qu’il y en a entre 400 et 6000 fois plus que la dose maximale autorisée pour l’eau du robinet, dans les pinards pas bio et/ou sans sulfites, que 400 millions d’oiseaux ont disparu en Europe en 30 ans (de 1985 à 2015), soit 80 % (idem, pour les insectes) , que 85% de nos rivières en contiennent, qu’une homme sur 2 développe un cancer (2 femmes sur 5), que l’espérance française de vie en bonne santé a commencé à régresser , et surtout qu’un enfant sur 70 naît autiste en France (1/60 aux USA) …ne peut-on parler d’une hécatombe causée par l’engrangement de fabuleux profits par les actionnaires de la firme US pour qui “Monsanto ne peut se permettre de perdre un dollar” (courriel Interne à propos d’une rivière polluée ayant fait 8000 cancers sur 32 000 habitants (lire MM ROBIN : Monsanto)

Plainte contre l’ancien député Jean-Jacques Urvoas pour utilisation abusive de ses frais de mandat

Le dernier garde des sceaux de François Hollande est accusé par une association de s’être « enrichi personnellement » en acquérant un bien immobilier avec son indemnité de frais de mandat.

Encore un ministre (de la justice) de Hollande sur la sellette en tant que député !Mais de nombreux députés comme lui tirent profit privé de leurs locaux achetés avec de l’argent public ! C’est légal jusqu’en 2015 !!!

Une association anticorruption du Finistère a déposé une plainte contre l’ancien député socialiste du Finistère Jean-Jacques Urvoas, lui reprochant l’acquisition de sa permanence parlementaire avec des fonds publics en 2008 (prêt de l’Assemblée à 2%)  auprès du parquet de Quimper et de l’association, confirmant une information de Franceinfo.

NB Des députés ou anciens députés louent, d’autres revendent leurs permanences achetées avec de l’argent public alias leur “IRFM” : indemnité représentative de frais de mandat de 5 840 bruts par mois (en plus du “salaire” ) NET : 5261

Et empochent en profit privé !!!!

Salaire depuis le 1er octobre 2009, les indemnités mensuelles brutes sont les suivantes :- Indemnité de base 5 487,25 €- Indemnité de résidence (3 %)164,62 €- Indemnité de fonction (25 % du total)1 412,97 € Soit brut mensuel 7 064,84 € (Retenues- Cotisation double à la caisse des pensions 1 171,64 € )- Contribution exceptionnelle de solidarité 56,52 € , csg  548,23 € Soit net mensuel 5 261,01 €

Emmanuel Macron n’est il pas le fondé de pouvoir des banques ?

Elles l’ont choisi et fait élire. Il rend service en retour !  En bon rouleau compresseur, il pratique
une “stratégie du choc” (lire l’ouvrage de Naomi Klein) il frappe vite et fort pour rattraper le temps perdu  : code du travail, assurance chômage, protection sociale, Smic, emplois aidés, sélection à l’entrée de l’Université, adoption du CETA, report des fermetures nucléaires, suppression de l’ISF sauf immobilier, réduction des dotations aux communes, aux départements, taxe d’habitation, et rien pour le moment pour soutenir des associations d’aide aux femmes maltraitées, ni à la formation des professionnels relativement aux 62% de femmes avouant avoir été agressées sexuellement….etc etc

MACRON supprime DONC la taxe d’habitation pour 80% de ménages

et le confirme devant 150000 maires de France en Congrès. Il y a essuyé quelques huées quand même, mais in fine des applaudissements, suite à un discours habile. Il a promis de compenser ce manque de recettes pour les communes “au centime près”, sans autre garantie que sa parole qui annonce également une refonte complète de la fiscalité locale , avec “l’autonomie fiscale”.
On sait ce que signifie autonomie en société “libérale” alias dominée par l’accumulation du Capital. Débrouillez vous à vous financer. D’ailleurs des contrats de performance sont déjà esquissés pour quelques centaines de communes. Déjà avec moins 11 milliards de Macron, dans la suite des 28 milliards de dotations en moins de Hollande, les communes  qui font 62% des investissements …entrent en austérité et coupent dans les budgets des associations de la culture …etc

Quid de véritables politiques territoriales d’équipements publics en énergies renouvelable, en régies alimentaires, de recréation de ceintures vertes vivrières..qui permettrait à la France de rattraper son retard en matière de transition énergétique (version capitalisme vert) voire, si le peuple s’en mêle, de commencer à sortir du capitalisme, du marché mondial, du libre échange (voir article sur la débâcle climatique)

50% d’électricité d’origine nucléaire pour 2025 programmait la loi de Transition énergétique (via Ségolène devenue “ambassadrice des pôles” (sic !). Donc fermeture d’une quinzaine de réacteurs.

Or, récemment Hulot annonce (à la place du chef de l’état)  qu’on doit repousser l’objectif aux années 2030-35 sinon “on devrait compenser avec des centrales à charbon”. Rien sur les énergies renouvelables !!!!! La transition électrique par les EnR, la sobriété générale et l’efficacité mises sur la touche. Oublié un des élans de sincérité de Hulot lors de la COP 21 au vu du drame mondial en train de se nouer autour de l’emballement climatique : il avouait avoir voté  ? contre le “libéralisme”, les “marchés” qui continuent sur leur lancée mettant toute l’Humanité en péril de mort massive….
Evidemment, ici, avec de plus en plus de voix autorisées expriment (P.Jorion, N. Klein et Cie)
nous sommes conscients qu’il est plus que nécessaire d’engager la décroissance générale de la méga machine capitalisteMerci donc Nicolas 3è de l’exécutif là c’est de la capitulation devant les lobbies comme disent les euphémistes, les autres disent que c’est de la trahison, sauf ceux qui n’attendaient rien de “l’escroc médiatique du siècle” Sophie Divry).

On attend la tragédie nucléaire ou on se mobilise avec les comités anti-nucléaires ?????? On va via la démocratie directe au pouvoir local pour accélérer ?

Un.e français.e sur 3 pense que si tant de gens sont pauvres c’est qu’ils n’ont pas travaillé assez  (France Info Enquête) !!!! (9 millions sous 1015 € si personne seule ; bien moins si en couple).
FAINÉANTS DE PAUVRES ,ILS ONT BIEN MERITÉ LA SITUATION SOCIALE QUI LEUR EST FAITE …
Ca s’apprend à l’école : qui n’entre pas dans le jeu scolaire de se soumettre et de compétitionner pour de bonnes notes manque de bonne volonté. Sanction : pas d’ascension au mérite ! Or malgré les bonnes volontés de pauvres travaillant dur, l’ascenseur scolaire/social est en panne. Cherchons ailleurs les causalités essentielles sans victimiser ni malveillance !!!

Allez pourquoi pas une soirée de trois heures entre Lyon et Chambéry où on découvre sans cours magistral mais à force de docs en jeux : “à quoi sert l’école ?” (Formations ou plutôt mise en éruption intellectuelle Cen avant prochain pliage des gaules ) On laisse tomber le sud 26-07 on y a sévi 4/5 fois sur le sujet et 50 sur d’autres !

Justement Céline Boussié, aide médico pyschologique,   qui a révélé la maltraitance sur des enfants polyhandicapés à l’institut Moussaron à Condom dans le GERS, où elle a travaillé de 2008 à 2013, vient d’être relaxée par le Tribunal de Toulouse , lavée de toute accusation en diffamation. La direction de Boussaron partie civile est déboutée.

Entourée par son Comité de soutien, ses filles, et le syndicat CGT, ovationnée et émue elle déclare : “Ma relaxe c’est reconnaître la souffrance des enfants. Il a fallu 20 ans pour obtenir justice ?”

Comme pour les violences faites aux femmes maltraitées, c’est pas un peu longtemps ?

Ca en dit fort long sur nos institutions (publiques et surtout privées) et leurs logiques hiérarchiques et “libérales” sans vouloir noircir le tableau, juste regarder les logiques en oeuvre, non ? “Un message d’espoir pour les travailleurs sociaux et lanceurs d’alerte” dit elle

En effet “trois autres lanceurs d’alerte dans la même maison (privée) ont eux été condamnés en diffamation …

Quant à la situation, “elle a peu évolué derrière les hauts murs de cette institution privée à but lucratif dirigée par des médecins !!!! depuis qu’en 95 un salarié eut déjà tiré la sonnette d’alarme.” l’Humanité du 22 novembre,

“la parole doit se libérer c’est un combat pour l’humain” dit elle encore
Il est temps de réhabiliter les 3 autres condamnés !

Macron annonce qu’on multipliera par 5 contrôles et contrôleurs  !!! La cible : les moins diplômés, les rejetés du système,  les discriminés du 93 aux embauches. Des fainéants ?
S
ur 270 000 contrôles par Pôle Emploi, 14% de positifs et encore en incluant des cas mineurs, avec suspension des allocations chômage de 15 jours !!! Donc ils existent…

Comme dit une employée de pôle emploi on contrôle avec “bienveillance”. C’est ça le nouveau style. On fait la politique la plus dure aux pauvres, mais avec humanité, juste pour les stimuler à chercher du boulot (France info jeudi 23 nov) quand manquent 6/7 millions de postes de travail. Ils finissent par trouver quelque chose pour quelque temps dans le grand chaudron de la dérèglementation, de la soumission au marché et aux “employeurs avides” et à la concurrence mondialisée entre travailleurs (les détachés sont 500 000, les fainéants des millions, seule une élite, en gros 2,5 millions de millionnaires et quelques millions à plus de 5 000/mois,  tire son épingle du jeu…

(quand Marine dans son HLM avec ses deux gosses, tire le diable par la queue (700 euros le F4 avec grille pain et charges, moins l’APL, moins 5 € retirés par le président des riches) et que le directeur malgré ses adjoints enthousiastes, le maire et partenaires, refuse, pour le moment, qu’on lance les jardins pieds d’immeuble avant deux ans alors que tout est prêt pour démarrer la couverture du sol)

Et l’élite donc ramasse la mise  sur le dos de ceux qui crée la valeur d’échange par l’exploitation de leur force de travail, après tout une marchandise comme une autre…(voir Karl Livre 1er, tome 1 du Capital, ça ça a pas pris encore une ride et signe annonciateur de temps nouveaux ça n’est plus obscène de citer, ouf  ! prière de ne pas lui mettre sur le dos la tragédie soviétique qui a asséché la recherche si longtemps )

D’ailleurs le retour aux tâcherons se fait jour : quelle structure à N propose une journée de 10 heures d’animations pour un forfait sympa de 24 euros…Si si !

A quand la multiplication par 5 des contrôleurs fiscaux pour mieux enrayer les évasions et fraudes  fiscales (200 milliards qui manquent à la France comme on peut le lire sur ce site, selon les estimation de l’économiste J. Gadrey. C’est bien plus que les 80 milliards argués le + souvent). Bientôt, si on ne se tourne pas les pouces, ni  vers des saluts seulements transcendantaux,  mais si on embrasse l’engagement de masse et non violent, pour la justice sociale (et climatique !) bref la grande bifurcation, des dizaines de milliers de contrôleurs ramèneront des dizaines de milliards, expatriés ou fraudés par les riches.
Bon ça en fera des dotations aux communes !

Elles pourront alors produire en régies publiques, contrôlées évidemment par tous les habitants.tes, leur électricité, leur réseau de chaleur , leur gaz (tous non fossiles ni fissiles) mais juste pour l’autonomie territoriale dégagée des grandes dépendances, du libre échange, de la mondialisation, des multinationales et de leur jeu criminel avec  nos biens communs, NOTRE biodiversité, notre confraternité, notre climat !

Tout ça nous coûtera en fonctionnaires pour toute leur carrière, 10  fois moins qu’ils ne nous en rapatrieront , rapatriements qui seront faits avec légèreté, courtoisie, égard, doigté et bienveillance ! (sinon ils nous feraient une guerre civile pour garder leurs biens privés)

AD

Partagez cet article..Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *