DETTE et APPAUVRISSEMENTS Comment la France va subir le même sort que la Grèce

Partagez cet article..Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Troïka inside

Comment la France va subir le même sort que la Grèce

 

Le journaliste Allemand Harald Schumann a enquêté dans plusieurs pays sur les effets de la TroÏka: Union Européenne, BCE, FMI. Gréce, Portugal, Chypre: même constat. La Troïka a plombé les économies, appauvri ces pays, ruiné les populations. Les services sociaux ont été démantelés, les habitants laissées à l’abandon, avec le chômage, les dettes… On découvre une Troïka au service des banques et grosses entreprises, et ce au total détriment des populations qui ont été spoliées des richesses qui leur revenaient ou appartenaient.

Un terrifiant constat où on ne peut s’empêcher de faire le parallèle avec la France qui prend exactement le même chemin, (1) car sans nul doute, nous sommes sur cette voie. Si vous pensez encore que l’Europe va vous apporter l’emploi et la prospérité comme nous le vantait si bien les hommes politiques et journalistes, et si vous ne devez regardez qu’un seul documentaire pour vous convaincre du contraire, regardez celui là: Les preuves, documents officiels et témoignages sont accablants, tout comme les pratiques quasi mafieuses de la Troïka.

Notes De La Rédaction :

A

Nous avons chroniqué sur cette voie prise par la France, via Sarkozy, Hollande, Macron, sur  les radios du Valentinois (RadioBLV) du Crestois (radio saint ferréol) du Tournonnais (Déclic radio) et sur ce site.
Or,récemment les taux d’intérêt se sont mis à remonter. Le poste des dépenses publiques “service de la dette” déjà le plus élevé et qui dépassait les 50 milliards croit sous la pression du relèvement de ces taux d’intérêt (0% il y a peu !) des grandes banques mondiales, nos bailleurs de fond. Pour honorer la dette publique, (37 000 euros par français !!!!!)  il va falloir accroître les austérités déjà bien engagées, encore  appauvrir les pauvres et petites classes moyennes, casser la dépense pour les biens publics, rogner sur tout y compris la transition énergétique, l’hôpital, l’éducation, la santé (de plus en plus à charge de moins en moins remboursée, déjà 34% renoncent à se soigner, Grèce 60%) la sécurité nucléaire, privatiser, vendre des biens public (aéroport de Toulouse de Lyon, bâtiments du patrimoine, libéraliser encore  libéraliser…)

C’EST POUR LA BONNE COMPRÉHENSION DE LA DETTE AFIN DE NOURRIR LES MOBILISATION EN FAISANT NOTRE PART QUE NOUS DONNONS AUSSI LE DOCUMENT DU CADTM (ci-contre, une lecture substantielle et utile, à ne pas rater) AD

B

Ces sombres perspectives autour de notre dette publique ne sont pas une fatalité mécanique !

C’est au peuple à s’indigner, à s’insoumettre, à s’unir et se battre à partir de l’audit déjà réalisé par le Comité et pour que le pays reconquiert ses souverainetés monétaire et politique, choisisse enfin des politiques publiques de prélèvement progressif sur les plus fortunés, d’extinction de l’évasion et de la fraude fiscales, de maîtrise de ses échanges (contre le libre échange)….mais aussi des relances et du développement sans croissance  quantitative pour une “perma-économie”, notamment au local, endogène, écologique, résiliente, à base de l’existant notamment artisanant PMI circuits directs…démocratie directe et biens communs reconstitués ou redéveloppés. AD

C

Pensez un moment que tout ce travail n’est possible que grâce à vous.

Et vous avez été sinon nombreux du moins un nombre conséquent à nous encourager et à nous

DONNONS à la CEN pour SOUTENIR son SITE, sa PROCHAINE AG de PRINTEMPS et ses INITIATIVES !
Tout le monde sollicite des dons de tout le monde. Les aides publiques se sont volatilisées (la Cen pour ses projets et actions a bénéficié de quelques milliers d’euros de l’ex Région Rhône Alpes, rien , évidemment d’AURA et L.Wauquiez).

Etant une petite association d’éducation populaire, nous dépensons le minimum .

Mais si vous pensez que nous sommes utiles aux mobilisations et construction de chemins alternatifs,  profitez du nouvel an pour nous donner en un clic avec PAYPAL sécure, quelques euros, de nature à payer nos dépenses (A noter que le rédac-chef ou directeur ou coordonnateur de ce site (ADy) est entièrement militant bénévole depuis 12 ans)

A titre d’info voici quelques activités de la Cen sur le territoire de l’avant pays savoyard et de l’Isère proche :

Accompagnements de

-un mini jardin pédagogique

-aide à un projet de jardin collectif (bio) au pied des HLM de la Bridoire, constitution de l’association des locataires Graines d’espoir pour la gestion et mobilisation de partenaires 

Participation aux forums annuels du collectif citoyens de l’Isère

Soutien à des  Collectifs locaux ou plus lointains notamment contre les projets inutiles et pour la transition énergétique (visite d’élus et fermiers avps au méthaniseur de la Motte)

Engagements dans la défense du bassin du Lac d’Aiguebelette, contre la braderie des terres agricoles et forêts protectrices (via les PLU), la destruction de beaux sites, pollutions diverses, l’idéologie de l’attractivité du territoire et de la croissance : vers un collectif citoyen de protection et de développement endogène du bassin

Lancement d’un “café des biens communs” , modeste outil du débat citoyen à disposition de la société civile que tout le monde peut investir…Le 1er (fin juin) : Des jardins collectifs aux pieds des HLM ; Le 2è Le lac peut-il devenir notre bien commun ? Le 3è : Démocratie participative : causer (toujours ?) décider (enfin !)….

Quelques conférences cinés débats sur la conquête par les territoires de leurs autonomies énergétique, alimentaire, démocratique…

Partagez cet article..Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *