L’ENERGIE en EUROPE et en FRANCE Suivie de “Et nous et nous ?”

Emission THEMA d’ARTE du mardi 29 mars 2016 suivie de “Et nous et nous ?”

Première partie ARTE

La PRECARITE ENERGETIQUE en EUROPE

Gaz et électricité de plus en plus chers. Trop chers. Une mémée anglaise montrée grippée avec ses couvertures et qui ne se chauffe qu’une heure par jour vu le maigre montant de sa retraite !
10% des européens (+ 42% en 8 années) le plus en Europe de l’Est (50%) sont en précarité énergétique (soit 50 millions, dont Bulgarie 50% ; E 28% ; I = 5 millions ; Allemagne : 7 millions ; FRANCE le record : 8 millions !!!! les français champion d’Europe de la précarité énergétique (au moins 15% des revenus consacrés à se chauffer, voire choisir entre se chauffer et d’autres besoins vitaux)

40 000 morts de froid en Europe (décès excédentaires) /an.

LIBERALISATION de l’ENERGIE

Avant 89 sous l’impulsion Tatcher puis de Blairl’UE décide de 89 à 95 la libéralisation de l’ENERGIE (vers 95)
Arguments donnés aux électeurs : elle sera – chère et + propre…
Après privatisations de 90 les prix ont baissé. Puis doublement des prix en quelques années dès 2003
Tatcher : en vendant les entreprises publiques elle voulait diminuer les impôts et gagner les élections. Dès 79-81 elle privatise ch de fer charbon gaz et c’est ce modèle (de Friedman) qu’elle cherche à étendre à l’Europe.
La Commission européenne adopte. RELIGION du marché roi, libre échange obligent.
20 ANS APRÈS les LIBÉRALISATIONS/PRIVATISATIONS : QUELS RÉSULTATS ?
Electricité plus chère. Chaque augmentation de 10% fait 500 000 de précaires en plus
En Angleterre : Logements mal isolés Culture victorienne Vivre au froid Et avec le charbon
Maisons anciennes chères à chauffer. Pas d’argent pour isoler. Dépenses impossibles pour le populaire. un grand plan d’isolation a vu le jour en GB, mais vite brisé sur le programme d’austérité.
Plein de gens dans le froid d’une politique libérale : Margaret Tatcher et Tony Blair ont produit l’inverse de ce qu’ils ont promis.
Les anglais savent désormais qu’ils ont été volés et escroqués.

L’ALLEMAGNE et le PROTOCOLE de KYOTO (1)

Kyoto transition énergétique commence réduire les fossiles. L’Allemagne libéralise de façon étonnante l’électricité avec la Transition vers l’énergie verte et la fermeture des centrales nucléaires et thermiques envisagée…surtout après 20°11 (Fukushima)
loi Energie
Effet numéro 1
L’Allemagne seul pays à passer étonnamment de 4 à 28% d’électricité d’origine verte grâce à la loi sur l’énergie renouvelable (produite par particuliers coopératives communes paysans…)
Le prix de rachat est fixé par l’état : 280 E le méga watt soit le double de la France !
C’est la loi sur l’énergie qui génère des ressources pour investir dans les renouvelables. Les allemands prêts à faire un effort pour sauver le climat
Effet n° 2
Mais dommages collatéraux que personne n’a vu venir. …
en 2005 Merkel et la transition énergétique sont sous l’influence des multinationales qui ont communiqué sur la cherté des renouvelables qui ne seraient que des micro solutions . Ont menacé : Si on ferme des centrales à charbon alors 2/3 viendra de Tchécoslovaquie (centrales charbon) ou de France (nucléaire)
Du coup elles ont obtenu la prolongation des centrales nucléaires… Nouvelles centrales charbon construites. Car renouvelables intermittentes disent ils…! Maintenant elles veulent sauver leurs investissements…en continuant coûte que coûte !
Volte face d’A Merkel Mars 2011 : elle affirme que Fukuschima a changé la donne…
La fermeture du nucléaire est donc programmée et malgré les renouvelables il y a une forte relance des centrales à charbon !!!!
Faible réaction des politiques face à cet emballement catastrophique
Ils ont laissé faire les multinationales des fossiles qui disent que le charbon devient indispensable à la compétitivité allemande (production industrielle exportée) face aux renouvelables.
Du coup : énormes productions de CO2 destruction de territoires entiers par les