Des fonds pour une démocratie d’initiative citoyenne ?

68% des personnes interrogées sur la création d’un fonds qui financerait des initiatives citoyennes se sont déclarées favorables à cette proposition.

Adressée aux candidat-e- s à l’élection présidentielle de 2017 :

Nous demandons la création d’un « Fonds pour une démocratie d’initiative citoyenne » qui permettra aux acteurs des quartiers d’avoir des espaces de débat, de mener des actions de défense des droits ou de contre-expertise. Ces actions seront décidées par eux-mêmes à partir de leur expérience et au service du bien commun.

Ce fonds sera géré par une instance indépendante et pluraliste, et doté d’un budget annuel de 5% du montant consacré par l’État au financement de la vie politique représentative.
Cela représente 35 millions d’euros, soit seulement 0,009% du budget total de l’État.

1 020 signatures https://www.passansnous.org/

Plus d’infos ici et là.

Pour peser dans les instances de décision et obtenir la création de ce fonds, n’hésitez pas à signer et à relayer la pétition !

****************************************************NOTRE COMMENTAIRE************************************************

Cette proposition de l’association des “passansnous” nous a paru mériter le détour.

Car sinon comment financer les communications et  actions grand public d’initiatives purement société civile, que ce soit pour défendre et promouvoir les biens communs ou pour promouvoir la démocratie directe et le budget participatif (plus de 60%) donc  totalement indépendantes des partis sponsors entreprises institutions élus….?

Par exemples :

-un collectif (pluti asso, personnes physiques…etc) se battant contre des investisseurs d’un Center Parc qui a les faveurs des élus socialistes et droites à hauteur de dizaines de millions d’€ d’argent public pour générer des profits, à appropriation privée (et quelques emplois partiels, précaires, de très mauvaise qualité)

-une coalition climat cherchant à faire entendre que si 80 à 100% des énergies fossiles ne restent pas dans le sol, la trajectoire actuelle vers les plus 6° nous mènera dans quelques dizaines d’années en enfer sur terre. Or le Monde de ce 9 mars titre  : Energie : vers un nouveau choc pétrolier ? …Et l’AIE (agence internat de l’énergie” dit : “pour éviter la pénurie les groupes doivent relancer “sans délai” leurs dépenses” (j’hallucine ??)

(sauf zones côté pôles où les puissants et riches pourrons assurer leur survie provisoire)

-Sans oublier qu’il faut fermer au plus vite toutes les centrales, la probabilité d’ici à 2050 (terme des partis politiques) d’une explosion grave  s’accroit d’année en année (ISN y compris)
Dans ce pays si densément peuplé celà signifierait le malheur général et la souffrance de millions de contaminés…

L’A 831 une autoroute de 64 kilomètres entre Rochefort et Fontenay-le-Comte, dans le sud ouest, frisant le milliard d’euros (évalué à 560 millions d’euros en 2002 – 8,8 millions d’euros du kilomètre, désormais 15 millions le km, soit de quoi réaliser le maintien et l’entretien de milliers de km de petites voies ferrées)
Première bougie pour l’A 65 quasi déserte, inutile et destructrice. Comme le seront toutes les autoroutes  dans quelques dizaines d’années pour cause de carburants  et de bagnoles électriques hors de prixtotalement hallucinantes vu la fin du lithium dans une 15 aine d’années et en tout cas le prix pharaonique de la production et du stockage de l’hydrogène. On arrête les bêtises quand donc ?
Développées par les multinationales cimentières et bétonneuses Vinci Bouygues Eiffage, via des partenariats public-privé (PPP) et pour l’usage intensif des bagnoles construites par les multinationales, et qui sont des machines  à tuer : -la ville (enfumée, infernale) -la santé (minimum 42000 décès par particules fines rien qu’en France) -le climat -la campagne et la nature -et, depuis la guerre, directement par accident,  environ 1/2 million de personnes.

ON AURAIT BIFURQUE avec des tramways autorails et autres systèmes de transports doux sur rail doublés de voies cyclables, plus des centres publics de location de voitures au bio gaz méthane ou au gazogène ou…, auraient fait l’affaire pour rejoindre des campagnes reculées ou les plages, sans compter qu’on auraient évité les hypermarchés en périphérie aussi gigantesques que hideux et qui ont tué les centre villes et les terres maraîchères vitales au temps des effondrements.
-un TGV Lyon Turin aussi dévastateur des vallées montagnardes qu’inutile 32 Milliards pour gagner un max d’une demi heure alors qu’un million de camion par an peuvent dès 2017 quitter la route pour le rail existant (voir sur ce site voir http://lyonturin.eu)

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.