Effondrements et résilience, C’est la rentrée !

Quelques données pour penser avec et (si affinités) agir Cénement Si on en parlait sur “Echanges” de la CEN ?

A – Une (brève) analyse de la situation (uniquement en données référencées)


B – La CEN au milieu du GUE ?

A – Un fragment d’analyse de la situation du paysage global

EEffondrement des Eco systèmes
Dans la revue internationale scientifique “Nature” de juin 012 : 22 chercheurs de diverses disciplines de 15 instituts scientifiques internationales : accélération simultanée des effondrements du climat et des espèces. Une bonne partie du globe inhabitable au cours de ce siècle si brusque rupture suite atteinte d’un seuil irréversible. Or tout indique qu’on s’en rapproche (résumé : http://tinyurl.com/9w5jepy)

EEmballement du climat
Encore “Le Monde” du 18-8-012 Hervé le Treut (+ gd climatologue français) : de + en + de vagues de chaleurs estivales (rappel 21000 décès supplémentaires en France en août 2003)… Mais sécheresse persistante, depuis 7 ans au Kénya, en Mongolie, Est de l’Inde, Russie, Australie, USA, Sahel …etc

AAccélération de la fonte des glaciers Groenland et Arctique
“Dans un futur proche au moins 2 m de plus” dit le même TREUT bien plus que les prévisions du GIEC (400 scientifiques de tout pays) car il y a 120 000 ans les températures étaient un peu plus chaudes qu’aujourd’hui et on (le Sapiens et le Néandertal existant déjà) avait plus 2 m. Ce qui donc était prévu, la disparition des glaces terriennes pour 2100, puis 2050, puis 2035 se produira pour…2020 !!!!

DD’où aussi l’emballement de l’émission de méthane issues du réchauffement du permafrost autour du cercle polaire et des océans s’acidifiant et détruisant leur corail et planctons absorbeurs de C02, et l’ennui c’est qu’on est entré dans l’anthropocène, période où c’est l’Homme d’abord le Capital prédateur, cancer de la nature et de l’Humanité, même si la Russie soviétique productiviste y a aussi mis sa lourde patte sur 60 ans, 30 à 90)

EEmpreinte écologique (ou flux de ressources renouvelables que la nature peut fournir aux sociétés humaines en un an)
201 à partir du 22 août l’humanité (alias d’abord le Capital prédateur, cancer de la nature et de l’Humanité) a fini de consommer ses renouvelables bref “on” (USA 3 fois plus que les autres France 2 fois plus Kénya beaucoup moins) a tiré de la nature plus qu’elle ne peut renouveler (Global Footprint Network, voir Gadrey Jean, blog, avril 09). Il faut remonter à la fin des années 70 pour avoir l’équilibre. On détruit les bases de la vie. “On” ? Qui ça “on” ?

RRécoltes de céréales
Moins 75% de blé russe cette année qui alimente l’Europe. USA / Australie sècheresse les plus inquiétantes de ces 60 dernières années récoltes compromises. Schistes alors ? Concurrence un peu partout entre les pompes des puits d’extraction du gaz de schistes et arrosages agricoles et alimentation en eau potable des villes. Agro crburants Une grande quantité de céréales sert désormais à produire les agro euh nécro carburants et les profits des investisseurs, les grandes banques sauvées par les états Bonjour le prix du blé, du soja, du riz et du maïs, …et des pâtes ! Quant au blé bio italien, importé par milliers de tonnes, il était pesticidé (le Canard de la mi-août)

CCrise alimentaire mondiale
Alerte du Vatican (si !) le crash menace bien pire qu’en 2007-08: http://tinyurl.com/8euf8dh mais l’ONU ne dispose que de 4 milliards sur les 8 minimum nécessaire pour faire face à minima au Sud !

CCrise sociale
Si on appliquait aux USA le critère européen de la pauvreté (60% du revenu médian) il y a 30% de pauvres selon Gadrey, mais 22,5 % in The American Prospect (sur 300 000 000 calculez combien de pauvres gens au pays le plus riche). Dont 1 million d’étudiants sans abri !!!!!! France : 11 millions (8 en 2007)

CChômage
Les véritables taux sont entre 16 et 20 % en France et non 10% chiffre officiel truqué pour cacher qu’une large fraction de la population vit dans la précarité au cœur même des pays riches. Vous souvenez vous de la promesse du Capital : laissez nous faire (liberté des marchés, des banques, “investisseurs” des actionnaires) et la richesse inondera tout le monde ! Calcul par le taux d’activité des hommes en France : Passé de 77 % (en 75 après une montée du chômage à 3%, crise pétrolière) à 64,6 % en 2009 : donc taux de chômage en France de 15,5 minimum chez les hommes âgés de plus de 24 ans…. Or dans les banlieues (lieux de bannissement) 50% des moins de 25 ans sont au chômage. Source : manifestepourundebatsurlelibreechange.eu/

DDictature des banques via les états et crise des aides publiques
29 000 milliards de $ des Etats pour elles (banque d’Angleterre, GAO reports…. Payés par…les peuples : retraites services publics protections sociales et environnementales en baisse (dont prêts à 1% de la BCE aux banques qui re prêtent à 4% aux états voire 8% “Mon adversaire la finance” disait Hollande. La voici qui dèjà intrigue auprès de lui pour qu’on ne taxe pas à 75% les riches sinon disent-ils “ce sera pire que l’édit de Nantes !” (France Inter) Quant aux PMI PME elles ne trouvent plus de crédits auprès des banques vu la décomposition du système. Or elles font 90% de l’emploi en Europe. D’où montée du chômage

CCrise morale
On récompense les coupables, les prédateurs, ceux qui se servent au lieu de servir On punit les innocents.

CCrise de la démocratie
En France, 72 % s’affirment pour un référendum (CSA 20-8-012) sur le Traité européen et sa funeste “Règle d’or” de l’équilibre budgétaire arme de destruction massive des services publics. Il n’aura pas lieu. Or les états sont ouvertement désormais les auxiliaires des marchés (voir plus haut leur sauvetage des banques assassines). La démocratie délégative (en fait la démocratie libérale) est née en même temps que le capitalisme. Elle lui est consubstanciellement liée et est devenu le plus sûr moyen d’écarter le peuple, les classes populaires, de la gestion des affaires publiques, des biens communs. Ceux-ci sont donc aux mains et pour le profit de l’oligarchie financière et industrielle, commerciale et immobilière, et d’élites de la classe moyenne, notamment les professionnels de la politique qui verrouillent le pouvoir du local au global, sauf en cas de luttes de classes ou populaires locales acharnées Ainsi, si on regarde la composition du parlement français on voit : 0% de députés ouvriers, 6% d’employés. Or les ouvriers forment au moins 26% de la population active, sans les chômeurs (voir plus haut) et les employés 30%. Plus de 56 % de la population active est “représentée” (en fait ces gens sont sélectionnés parmi les plus compétitifs dans les partis) par 6%, en gros 10 fois moins que ne le voudrait la démocratie où un compte pour un…

EEn sortir on ne le peut pas ? Amortir seulement ?
En sortir de tout cela l’apocalypse économique sociale écologique qui s’avance sera de + en + difficile si nous faisons l’autruche devant l’accélération, sachant que la Nature ne négocie aucun compromis…Idem : si nous courbons nos échines sous la férule du cercle de la classe dominante mondialisée (1200 milliardaires assistés de 12 millions de millionnaires dont 2 millions en France !!!) Certes, la conscience de la gravité de la situation augmente. Au lieu de divers caches sexes d’avant (l’Economie, le néoLibéralisme, la Modernité, la Mondialisation…) l’on ose désigner le Capital… Certes, on ne croit plus guère aux élites éclairées capables de nous sortir du bourbier ou plus tôt de la catastrophe globale et locale imminente et ici même, chez toi mon ami, mon lecteur, mon frère…. On conserve cependant le tabou de la propriété privée des moyens de production, crédit, commerce, immobilier, foncier , moyens de la production intellectuelle : médias majkors et Cie… toutes sources des rentes financières, de la plus value industrielle, de la rente foncière, immobilière et commerciale… appropriées par un nombre restreint de personnes.

Alors La CEN et amis et partenaires et société civile locale, on fait quoi en 2012-2014 ?

 

B – Note finale d’orientation de la Nouvelle Educ’ Pop pour débat d’AG (15-09-2012 à Villeneuve de BERG)

 

La CEN au milieu du GUE ?

Susciter des alliances et convergences entre les mouvements sociaux et écologistes les plus larges possibles ? D’où nos invitations à l’enquête action, et à chaque émission de radio et à toute occasion à la convergences pour les transitions en vue d’un monde meilleur…

Penser un monde meilleur ? Ou organiser collectivement la survie ? Oui mais lesquelles ?
Le débat est ouvert avec les publics et nos partenaires Sincèrement je ne crois plus guère à des convergences mondiales altermondialistes susceptible de conduire la réappropriation des “montruosités hargneuses” de la finance du commerce de l’industrie du foncier de l’immobilier des médias de la pub de la culture mean stream et de…etc etc (Cf S George) Non plus des états qui tentent de sauver le système de l’écroulement qui contrôlent une ONU affaiblie par les USA (et la Russie et la Chine) et aucunement un exécutif des nations et encore moins des peuples… Alors on en discute ? Le salut par les partis qui mettrons la finance, les banques, les multinationales, les grandes surfaces, les proprio immobiliers et fonciers, les élites merdiatiques et cultureuses des divertissements jouissifs à genoux devant les lois d’expropriation, nationalisation, réappropriation ???? (cf tous ceux d’entre nous qui ont voté pour chasser le pire, tous ceux celles n’ayant pas pu éviter la procrastination vu cette urgente nécessité de salut public par le rejet, tou/tes n’ayant pas voté pour faire entendre la voix de la société civile qui aspire à prendre d’autres rennes d’abord au local puis par fédération strictement contrôlée voir enrichie de tirages au sort et autres lois d’initiatives populaires,…)

Vive la DDT ?
On en rêve…Que des dizaines de milliers de communes en résilience par la puissance de la communaute de la démocratie locale directe populaire festive et mobilisée pour manger sain se loger se chauffer se soigner travailler juste ce qu’il faut (quelques heures /jour) pour créer une autre culture ajustée à la vie sobre et partageuse en lien avec mère nature Démocratie des 10% ou plus en charge des budgets locaux et de la survie locale des classes les plus pauvres par l’autonomie (la souveraineté) sur les moyens de crédit de banque de foncier de commerce de médiatique de culturel d’industrie reconvertie locale et écolo et socialisée sous contrôle d’immobilier …etc ! Mais dans les HLM on s’en fout !!!????

La CEN aumilieu du GUE ?
On convaincra le populaire entr’autres par le nouvelle éducation populaire non en discours en salle des centres villes y compris si c’est en centre social sis à 1,5 km qu’on invite les habitants des HLM enquêtés au porte à porte au Teil ce juillet dernier. Selon moi, la Cen est en chemin. Mais cet été, elle est restée au milieu de son gué ! Elle fait de plus en plus avec les milieux populaires leur culture et savoirs et rapport au savoir (faire d’abord théoriser ensuite) avec des pratiques sociales et culturelles de plus en plus proches des besoins essentiels naturels et nécessaires via l’approche écologique par le social, avec des moyens autres que le discours ou l’exhortation à “changer de comportement” comme le fait l’écologie environnementale ou bobo, écologies sans le peuple.

Biodiversité sociale et culturelle
La Cen est composée d’adhéren/tes formant un mélange social très bio divers mais sans doute pas encore assez populaire au meilleur sens du terme. Elle se doit de tisser les savoirs des uns et des autres dans l’intellectuel collectif Cen et dans des actions encore plus proche de faires concrets… Comme le dit Fred (qui va produire un texte pour l’AG Cen), que la Cen incite à produire gratuitement de la nourriture saine au plus près, fasse dès lors avancer la prise de conscience que la terre vivrière est comme d’un trésor à protéger et conquérir et socialiser ici même tout de suite (accès à l’écologique par le social, puis accès au foncier agricole intra urbain et périphérique comme réponse de survie aux effondrements qui se profilent. Puis la démocratie comme moyen de construire un rapport des forces favorable aux plus pauvres (cf film vidéo “Porto Alegre, les Voix de la démocratie et Marinaleda) Puis éco construction puis …etc

Au Teil quoi donc ?
Il fallait dresser le chapiteau aux pieds des HLM avec le vidéo projecteur sonorisé, avec musiques et buffet bio. Avec la roulotte de la Galoupiotte (avec chevaux et animations enfants) avec les stands de CriAC et autes assos venues en partenaires, avec les démos de Fred (bio digesteur producteur de méthane), de Pascal (construction paille terre eau pin Douglas), des Castors (Kit chauffe eau solaire auto montable sur les terrasses), des et les permacultureux de la Cen et des Villes en Transition (avec leur composteur coopératif, avec des plants de courges et de tomates, de framboisiers et d’arbres fruitiers..) pour tout de suite embrayer sur l’essentiel des besoins populaires en prenant l’écologie (produire et manger sain sans empreinte écologique ) par le social : s’organiser entre pauvres et moins pauvres pour produire en jardin partagé de quoi commencer à se nourrir sainement localement socialement et sans dépenser la folle énergie fossile destructrice du climat…là les gens avanceraient vers la compréhension et vers les autres chemins de vie (survie) toujours par la mise en place de moyens de se nourrir de se chauffer de se loger de se soigner de se déplacer de travailler en coopération pour bien seulement utiles et nécessaires pour…

(à vous d’écrire la suite et de venir en débattre)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.