Petite controverse sur la liste d’échanges du forum Oui à la transition

Si le vent d’Ardèche n’appartient pas à Suez les grands groupes le volent bel et bien car ils reversent des misères aux collectivités tout en revendant le courant au prix maximum vu que leurs actionnaires (privés) empochent les dividendes (chez Sanofi en gros 50% des bénéfices l’an dernier) et s’enrichissent loin des territoires qu’ils appauvrissent.
Et je n’évoque pas ici l’avidité des actionnaires pour les forages dans les schistes qui se rapprochent…
Si le vent d’Ardèche n’appartient pas en propre aux habitants, là où il souffle  il peutdevenir source d’énergie publique et servir au développement endogène de leur territoire, par exemple en parc municipal  pourvu que la démocratie de co décision y souffle aussi.
La commune de Montdidier fait 400 000 € net de rentrée par an après amortissement d’emprunts publics pour ses seules 4 éoliennes moyennes ce qui enrichit le territoire en permettant la sobriété et l’efficacité : isoler les HLM ou vieilles demeures  …Ou investir dans des bio digesteurs nouveaux …le tout diversifié et géré en régie publique ou SCIC et du coup   ne produisant pas de monstres puissances, comme “nos” PWR, obligeraient ipso facto à ne pas gaspiller…
Surtout si un budget participatif (cf film “la Ville est à nous” soirées DDT-cen) associe notamment les plus pauvres bientôt en nombre massif (déjà 10 millions  à moins de 960 €) à la gestion communaliste, tout en leur offrant des emplois stables de qualité non délocalisables comme Gussing (5000 hab, plus 1000 emplois en 15 ans et moins 4/5è gaz CO2 (vidéo de 15 mn pour soirées PETARD-cen)
D’ailleurs, on leur reproche parfois à ces pauvres de dépenser inconsidérément ce qu’il ne peuvent pas se payer…
Comme dit le Chef indien Seattle “tout se tient !” ou comment sortir de la procrastination en commençant à donner vie au dépassement  par l’en bas civil et démocratique d’un système mortel.
AD

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.