Pour en finir avec la loi travail

Pour en finir avec la loi travail : vers un million de signatures et un à deux millions dans les rues en mars

…. l’objectif assez incroyable du million ne semble plus totalement hors de portée. Ce serait une première. Mais cela ne suffira pas.

loitravail.jpg

Face à ce gouvernement de droite libérale aussi droit dans ses bottes que Juppé sur les retraites en 1995 ou De Villepin sur le CPE en 2006, seule la rue, seule l’alliance de la jeunesse (particulièrement visée par la précarisation aggravée programmée dans ce projet) et des autres générations pourra mettre à bas ce projet d’une violence sociale inouïe.

Tout doit être mis en œuvre pour cela, état d’urgence ou pas. Et si Hollande et Valls s’entêtent et choisissent la confrontation, je ne donne pas cher de leur avenir politique déjà bien compromis, dans tous les sens du terme compromission.

Il faudrait que partout des collectifs de signataires de la pétition commencent à se constituer en coordinations et à préparer une mobilisation historique. Pacifique mais historique.

Jean Gadrey

Economiste Membre du Conseil scientifique d’Attac, Auteur de “Adieu à la croissance” un des livres souvent cités par la Cen

Par ailleurs il est membre du Comité d’accompagnement de la CEN avec Denis Bayon (alias baba) “Le petit économiste” c’est sa chronique dans la revue “La Décroissance” elle aussi souvent citée (cf n° de février Contre le REVENU de BASE ou de soumission généralisée à l’ordre libéral,  voir article sur ce site, et long article à venir)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.