La CEN sur les RADIOS LOCALES

La CEN et les RADIOS LOCALES

La CHRONIQUE  de la CEN “TRANSITIONS” sur RADIO SAINT FERREOL (crestois) continue

en direct , ce 30  mars , de 13h à 14h sur le 94,2 MHz (à retrouver sur le site : radiosaintfe.com)

*
Patricia secondée par L continue de donner la parole aux mouvements et associations locales du crestois à propos de leurs initiatives, luttes et alternatives
Thématique  : transitions économiques écologiques sociales politiques et culturelles….

Horizon : la recherche d’une autre civilisation que celle n’en finissant pas de se décomposer  sous nos yeux hagards
*
Au menu ce coup ci, les cafés associatifs de Crest et le futur du chaleureux café de l’Arrêt public (1)
*
L’équipe pourrait s’étoffer en forme de collégiale éditrice incorporant d’autres personnes ou associations que  la seule Cen en fonction de ses ambitions

* Pour faire entendre, entr’autres

-les luttes contres les projets inutiles ou destructeurs des investisseurs appelés par  les élus (grand stade nautique), contre les conséquences de négligences et autres mauvaises  gestions (récemment les canalisations d’amenée de l’eau potable toujours en plomb !!!)

-les propositions pour développer les biens communs de la population comme  les services sociaux, la culture critique (évidemment pas la fête médiévale) les terres agricoles, la biodiversité, les logements sociaux, le services publics de l’eau, la cantine en bio…

Exemple : quelle alternative à un stade nautique ruineux ? (voir en 2)

-les alternatives montées par la société civile comme les jardins collectifs et pédagogiques aux pieds des HLM et autres immeubles, ou les groupes d’entr’aides, ou les coopératives intégrales, ou les cafés associatifs proposant outre la rencontre conviviale des occasions d’éducation populaire par exemple sur les nouvelles éducations ou la permaculture,  des soirées artistiques en marge de la culture libérale mainstream dominante
*
Du PASSE ne FAISONS pas TABLE RASE

– sur radio Saint Fé
nous (AD) avons animé  pendant 4 années la chronique “Convergence et transitions pour un monde meilleur”,  pour le compte de la Cen. C’était une chronique mensuelle d’une heure en direct, avec, aux manettes du studio à disposition,  François, Régis, et Irène, et  avec comme invités , rtégulièrement, les associations syndicats mouvements acteurs du territoire (dont Patricia en charge des dossiers anti Center Parc des Chambarran !!!)

sur radioBLV (de Valence à Romans, de Tournons à Loriol) durant 6 années (et 300 chroniques hebdomadaires diffusées à 3 horaires différents dans la semaine) nous (AD) avons  assuré une chronique “Pour une société meilleure”.

Elle  a été brutalement fermée avec licenciement sec en septembre 2015, sans que nous en soyons informé !!!  C’était la radio associative la plus écoutée du bassin, dépositaire d’un riche passé, Jean louis, couvrant le festival d’Avignon, interviewant les grands de la chanson (dont Léo Ferré), donnant la parole aux associations d’utilité sociale dont la Cen, …etc
Elle serait en voie de reprise par Déclic radio (CSC de Tournon)

Sur RadioM (Montélimar) vaillante et citoyenne dans les années 2000, où nous pouvions nous exprimer à l’occasion, a été démolie de l’intérieur, on ne dira pas de nom. A été reprise en échange de ses dettes par un opérateur de Lyon, disposant de plusieurs radios. Elle n’est plus une radio locale indépendante…

Déclic radio (Tournon) après une année et demie de chronique hebdomadaire, a licencié sèchement la Cen pour avoir invité les habitants à prendre la mesure de la destruction des terres agricoles périphériques et à prendre pouvoir sur la vie de leur cité pour l’empêcher.

*
Le système étant “entré en nous ” comme le dit si bien Patricia, ces radios peuvent être menacées  de l’intérieur par ceux celles chargées de les faire vivre, ou être l’objet de sortes d’OPA hostiles de l’extérieur.

*
INVITATIONS aux AMIS de la CEN

-à reprendre ces flambeaux (les radios libres) mais aussi les médias alternatifs sans allégeance aux sphères politicardes ou marchandes…(cf Le Jacquemart déchaîné à Romans, le Kiosque déchaîné à Valence, le Ravi à Marseille, le Postillon à Grenoble, Ebullitions à Bourg etc, etc,

-à les faire vivre en y défendant liberté d’expression , indépendance, engagements sociaux et écologiques engagement dans l’émergence de  la société civile, c’est à dire de la démocratie directe territoriale et avec, les autonomies alimentaire et énergétique…(pour des territoires et cités résilients)

-à ne pas céder aux pressions venues du système politique/étatique national comme des  élus et collectivités territoriales, des notables locaux et puissants de la finance, de l’industrie et du commerce

-à y donner voix aux classes les moins favorisées, aux arts contestataires, aux cultures critiques, aux associations, syndicats et mouvements de la société civile qui sont au service des biens communs, de la justice climatique, de l’accueil des réfugiés, de la construction des résiliences des territoires, notamment de leur autonomie alimentaire, énergétique car les territoires  sont impactés par les crises conjointes, financières, écologiques, sociales,  morales,  politiques qui s’avancent en escadrilles car elles sont toutes le fruit de l’accumulation capitaliste  dévastatrice…

*

Peuvent nous y aider de participer aux rassemblements comme l’association des Médias citoyens de  la région Auvergne Rhône Alpes (3) et la coordination des médias libres

*

Donc elles/ ils devraient aussi  oser, dans le crépuscule des effondrements qui commencent,  contribuer à la montée en puissance de la démocratie directe territoriale et citadine qui sera la puissance nécessaire à la co- construction d’une nouvelle civilisation plus égalitaire, sobre et proche de la nature.

Ce sera le thème de notre chronique dans une chronique sur RADIO COULEUR en Nord ISERE prochainement N°1 Comment on nous prépare aux catastrophes ?

(1)
Non propriétaire de ses locaux l'”Arrêt Public” sera repris prochainement : à la Cen on souhaite chaudement qu’un/e nouveau propriétaire maintienne ce lieu vital pour les échanges et alternatives à Crest.

En tant qu’adhérente, amie, partenaire la Cen y a animé moultes soirées ou après midis (la dernière le 15 mai 2015 : “QUELS ENFANTS LAISSERONS-NOUS À LA PLANÈTE ? sous titrée : “Que faisons nous en alternative à l’éducation nationale ou dans l´éducation nationale pour contrecarrer les valeurs dominantes de l’argent, de la compétition, du pouvoir, de la consommation, du spectaculaire et tout particulièrement à l’égard de l’emprise croissante des écrans ?”)

(2)
On se souvient des protestations émises par le Collectif Plouf contre le grand stade nautique voulu par le Maire ayant abouti,à la suite de réunions publiques à ce que la dépense soit ramenée à presque 50% du devis initial ! Les luttes paient. Espérons que celles contre la “loi Travail” paieront…

Plutôt un plan d’eau libre ?

On se rappelle que lors de ses émissions de printemps 2015, j’ai, pour la Cen, proposé une solution alternative qui fonctionne ailleurs et à moindre coûts de fonctionnements…

La commune pourrait plutôt  réaliser un plan d’eau, sur des terrains non agricoles,  avec des espèces végétales phyto épurantes, comprenant un bassin de pré-réchauffement au soleil, voire un complément en panneaux solaires à eau chaude, une zone de baignade  surveillée, voire une zône de pèche,  et, vu le peu  de dépenses en personnels , à  l’accès gratuit…

Exemples:

le très beau lac de Rosans (900 habitants) que l’on peut aller essayer car il est gratuit et à quelques dizaines de km de Crest. Et  aussi ceux de  Sisteron, de Dignes les Bains, de Bourg en Bresse … qui ravissent les quartiers. Et l’hiver on fait autre chose que se baigner dans des bassins pas toujours très beaux ni très purs

On voit par là que  l’implication citoyenne des habitants et celle de certains élus permettent d’offrir du bien vivre e aux classes populaires de communes même bien plus petites que Crest sans détruire les finances publiques et en cessant de bétonner le paysage.
Construire partout des plans d’eau !

Que vive partout ces éducations populaires colportant des expériences qui parlent au peuple et ouvrent des portes à l’avenir (comme cet immeuble HLM paille/bois de Saint Dié où les locataires paient 10 fois moins de charges de chauffage qu’ailleurs ! et menant la “bataille (pacifique) des idées” pour sortir du système qui nous aliène même à l’insu de notre gré .

(3)
La Cen est membre du CA des Médias citoyens Rhône Alpes depuis leur création  (réunions à Lyon)…Elle pourrait également rejoindre  la coordination des médias libres si elle arrive un jour à donner vie à un ou des médias alternatifs Ou à se retrouver sur plein de radios locales…Ou sur les réseaux sociaux en y produisant des vidéo clips percutants

*********

Tout ceci sera débattu au Congrès de la CEN les 16-17 avril au Chateau partagé à Dullins (Savoie-proche du lac d’Aiguebelette)

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.