TGV Lyon –Turin, un tunnel de 40 km sous les Alpes bientôt ?

LECTURE d’ETE NON au LYON TURIN et à son MONDE !

On peut lire cet été (voir rubrique LIRE l’ETE de la semaine dernière) de
Daniel  IBANEZ “Les réseaux déraillent” Editions TIM BUCTU
 Merci à tous les opposants !  du No TAV à la coordination des opposants au Lyon Turin)
      Un projet INUTILE et IMPOSE qui détruit l’environnement de vallées alpines et des territoires de montagne (entr’autres des millions de M3 d’extraits dont uranium, amiante…)
      Un projet pharaonique estimé au départ à 16 milliards d’euro (comme toujours sous évalué notamment  par des entreprises dépendantes)  mais qui , au final, dépassera les 30 milliards Toujours le gigantisme capitaliste pour gagner beaucoup d’argent privé à partir de financements publics
     La privatisation des infrastructures de transports payées par les contribuables au travers de partenariats
       Des financements publics qui manquent aux communes, à la santé ou pour des alternatives de territoire (voir notre livraison : changer d’énergie ou de monde ?)
      Un projet inutile alors que les voies existantes ne sont pas saturées et parfaitement utilisables
Sous utilisation de la ligne ferroviaire existante pour le transport des marchandises : le tout camion que privilégient les multinationales, aboutit à la  mise en danger des riverains des autoroutes et routes (dont santé, gravement impactée par les particules , les dioxine de soufre et d’azote…) et contribue largement à l’aggravation de la “crise” climatique (alors que le train pourrait être tracté par de l’électricité verte ou du bio gaz méthane)
      Les données pour justifier le projet sont établies par les promoteurs : trafic surestimé, gain de temps ridicule (20 mn !!! il est urgent de ralentir et de sortir de cette économie là qui n’apporte rien qui vaille de soutenable d’écologique,  de développement endogène des territoires , de bien vivre au temps des catastrophes) Et encore : prospectives à la hausse complètement fausses, nombreux conflits d’intérêt (les actifs du projet ont des actifs dans le projet) : triche et mensonges de ceux qui déclarent (à propos de leur lobby pour le Lyon Turin) “” faire une bouillie acceptable” par les élus, afin d’obtenir  que “ça devienne une décision du gouvernement.”
      Les très puissants lobbies du BTP sont à l’oeuvre  : la présence de la mafia est avérée en Italie.
        Mais quand tout ça se fait dans le dos du peuple avec coups bas et désinformation  qu’est occulté l’enrichissement des actionnaires déjà richissimes ne peut on parler d’un “système mafioso” ???
      La démocratie est absente : où sont les débats contradictoires avec les populations concernées, c’est à dire tous les habitants de France et Italie  ? Gagnera t on quelques centaines d’emplois dangereux le temps du chantier et perdrons nous des centaines d’ha pour nourrir les cantines c’est à dire des milliers d’emplois pérennes ? Quid des violations de la Loi sur la transparence de la vie publique ??? En fait fonctionne à plein “notre” démocratie “libérale” oligarchique et ploutocratique : Nous élisons des élus c’est à dire nos futurs maîtres, mais nous ne décidons pas des lois ni des projets (éthymologie de démocratie)
        En confèrent  :la LOI travail IMPOSEE malgré les promesses électorrales mensongères, 4 mois 4 syndicats des millions de manifestants et l’entêtement à transcrire dans le droit du travail la pire des sujetions au patronat, et, ici même (voir notre livraison sur ce site,)  l’abattage des arbres au centre ville de Chambéry (bonjour la fraîcheur et un monde vivable malgré le réchauffement), enfin le clou : le projet des deux tours de 17 étages au coeur historique d’Aix les Bains !!!!
           L’état et la Commission européenne qui domine les états tentent  d’imposer le projet. Or ils se disent garants de la poursuite de l’intérêt général. Ils se montrent partout au service des puissances économiques privées qui  cherchent à extraire le maximum de profits dans tous ces GPII et partout ailleurs: agroalimentaire toxique, fermes de mille vache, usines de  300 000 poulets, cars polluants Macron contre TER, robotisation et informatisation généralisées détruisant les 3/4 des emplois existants : quand 1 emploi est créé par le robot (dont conducteur de train) 10 sont supprimés
             Face à cette situation, une résistance populaire très importante existe et se manifeste avec force depuis plus de 20  ans !
              Battons nous pour développer nos biens communs : par exemple des vallées où il est possible de travailler au pays, l’utilisation de l’existant qui, moyennant des mises à niveau raisonnables, est  parfaitement en état de transporter les camions et passagers )  .
        MIEUX vaut plein de  petits trains (pour tous) qu’un unique grand train (de riche) !!!!!

 

– Voir ci dessous Pièces à Conviction du 4/11/2015),

 

Pour Daniel Ibanez, les 30 milliards du Lyon-Turin sont injustifiables

invité de L’Autre Direct, il explique les errements de ce projet de ligne ferroviaire et les conflits d’intérêts qui émaillent le dossier.

Daniel Ibanez, opposant au Lyon-Turin, invité de l’émission L’Autre Direct le 5 novembre 2015 © Tim Douet

© Tim Douet
Daniel Ibanez, opposant au Lyon-Turin.

Au lendemain de la diffusion d’un documentaire de France 3 sur le Lyon-Turin, un projet à 26 milliards d’euros, L’Autre Direct interroge l’un des principaux opposants à ce projet.

Pour Daniel Ibanez, la création de la ligne à grande vitesse Lyon-Turin n’est pas nécessaire puisqu’une ligne existe déjà et que des travaux de modernisation ont été effectués. “Ils ne font passer que 20 trains alors que 120 pourraient passer. Nous sommes pour utiliser la voie existante maintenant. Comment peut-on laisser les camions sur la route ? On ne peut pas dire qu’il y a un besoin tant que la ligne existante n’est pas utilisée”, explique-t-il.

Daniel Ibanez dénonce aussi des conflits d’intérêts autour du Lyon-Turin et le manque de transparence des deux parlementaires qui se sont penchés sur le financement de cette ligne à grande vitesse.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.