17 novembre Ciné débat à Pont de Beauvoisin (Savoie) … et moi et moi ?


Une soupe-ciné-débat de la CEN


Jeudi 17 Novembre
rendez-vous des pontoises et pontois au cinéma le Diamant
à Pont de Beauvoisin

logo_haut.jpg

Quand le monde et la société françaises partent en vrille, hors de contrôle , sauf des exploiteurs,  et qu’il y a tant d’imposteurs dans l’en haut et  tant de gens qui ont du coeur dans l’en bas, l’entreprise, le territoire, qu’entre les deux il y a tant de gens qui ne savent plus où aller vu la faillite des “révolutions” (sinon se réfugier dans le vote FN le plus catastrophique de tous),

…alors pourquoi ne pas rentrer chez soi, au pays, sans esprit de clocher ni autarcisme, juste pour essayer ce qui est entre nos mains (cf films époustouflants dans la soirée) avec l’inspiration de l’histoire et la novation de ce qui bouge dans nos têtes en ras le bol et en rêves de solutions durables pour la nature (si belle ici encore) et d’activités non prédatrices mais créatrices de beaucoup de vrais emplois de qualité au pays où l’on ne perde pas sa vie à la gagner ni à se soumettre ceci dit sans ringardises ou nostalgies pour faire renaître la convivialité et des liens entre tous et toutes… Notamment avec festivals ou fêtes ou soirées festives mais aussi informatives sur les savoirs partagés du ” comment s’en sortir tous bien au temps des catastrophes…”
(comme aux années où le Pont, cité du meuble, était comme une ruche qu’irriguait son Guiers vif, fournissant énergie, poissons et eau de l’agriculture familiale (et même la colle à bois d’arêtes de poisson !), comme dans les fermes paysannes bio ou chez les artisans et petites entreprises (pas toujours roses !) et coopératives..

Mais avec d’autres outils techniques, mais aussi de propriété et de pouvoir partagé entre tous/tes … et peut être aussi le retour des beaux meubles en noyers et chênes du coin aussi possibles que les savoureuses  tomates anciennes sans Roundop des producteurs et épicerie du coing (ils seront dans le hall du cinéma)

Les financements ? Chut dans les 3 courtes vidéos !

Et mêmes sans les prédateurs banquiers ou PDG de l’agro alimentaire ou de la grande distribution… ou de la semence … ou de la chimie
L’inspiration pour se bouger ici même (sans attendre un sauveur suprême ou la manne de l’Etat qui se tarit de jour en jour) on peut la puiser  au Musée municipal des machines à bois, une pure merveille, comme au Musée de la résistance où j’ai parlé avec l’un d’eux (94 ans !) : eux ils ont vécu les armes à la main, n’avaient pas peur d’un ennemi incontrôlable et d’un monde ravagé par le nazisme, et ils nous ont légué la Sécu …
alors on peut y aller aujourd’hui sans peur ni sans attendre que les catastrophes écologiques et sociales soient sur nous tous

Ah si en 1936-39 on s’était bougé un peu plus pour que les gouvernements neutralisent militairement l’armée naissante d’Hitler . C’était possible et nos dominants se sont couché puis ont collaboré (cf la rétro histoire sur Arte, Cf aussi “La nostalgie de l’occupation” (Bertrand Méheust)

Ce rappel concerne donc l’avant pays savoyard.

Il comprend aussi le pays d’Aiguebelette le plus beau des Lac(s), dont on va apporter notre pierre à qui le menace, ce qui le menace dans une prochaine livraison (voir aussi sur le site de radio couleur Bourgoin)

Jeudi 17 Novembre rendez vous donc au cinéma le Diamant à Pont de Beauvoisin,

19h Soupe bio des producteurs locaux  invités (Et, si on y arrive,  une disco rap jazzi ou classic soupe la veille pour informer dans les quartiers)

Puis

Ciné débat de la CEN : 19h30

” Le Pont de Beauvoisin peut il (re)devenir autonome en alimentation saine et énergies propres ?” (3 courts docus de 15 mn pour se donner du coeur au ventre après la soupe, mais, attention ! précédés par un débat ouvert à tous, où tous les présents auront la parole sur ce sujet, en petits et groupes et à tous/tes!)

Qu’on se le dise : c’est notre soirée entre pontois/ses, habitants/tes, pas réservée à ceux de l’en haut !!!
Et la suite (nuit debout ou  mouvement) ce sont les participants qui la décideront pas nous !

“C’est quand la nuit est profonde que les étoiles brillent” ! (*)

pont-de-beauvoisin-cen-autonomies-aliment-et-energetique
AD candidat à rien, fâché avec tous les politiques (ou presque), juste membre de la société civile et basta : 06 75 80 05 79

(*) Churchill qui n’avait que le défaut d’être de l’en haut

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.