Exposition aux perturbateurs endocriniens : tous empoisonnés ?

 7 personnalités du monde de l’écologie font analyser leurs cheveux.

Générations Futures publie ce jour un nouveau rapport, 9ème volet de ces enquêtes EXPPERT, portant sur l’exposition des populations aux substances chimiques suspectées ou avérées perturbatrices du système endocriniens.

Et les résultats sont sans appel !

Qui ? Dans ce nouveau volet, notre association a proposé à des personnalités du monde de l’écologie de nous confier une mèche de cheveux que nous avons faite analyser par un laboratoire compétent.

Quoi ? Le laboratoire a recherché environ 200 perturbateurs endocriniens (PE) à savoir environ 150 pesticides et métabolites de pesticides (produits utilisés en agriculture et dans la maison pour se débarrasser de la faune ou la flore « nuisibles » ou « indésirables »), 3 bisphénols (plastifiant connu pour entrer dans la composition du polycarbonate – plastique dure), 13 phtalates et métabolites de phtalates ( plastifiants des matières plastiques pour les rendre souples) et 32 congénères de PCBs (massivement utilisés dans les transformateurs électriques ou comme fluide caloporteur par exemple. Interdits de fabrication depuis 1987).

Résultats ? La suite : http://generationsfutures.mailerlite.fr/n7l1o5/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.