Derrière le fipronil, des millions de produits de l’industrie agro alimentaire infectés,

….des élevages monstrueux, des profits gigantesques, et aussi des poules par centaines de milliers

Association L214 <ne-pas-repondre=l214.com@mail194.wdc02.mcdlv.net>Merci à elle

Aux Pays-Bas ou en France, du bio à la cage, les poules sont détenues par centaines voire par dizaines de milliers (jusque 330 000) dans des élevages où les poux rouges peuvent proliférer aisément. L’impact sur la santé des poules est démontré : les poux favorisent une nervosité exacerbée, provoquant des problèmes de picage, de cannibalisme et peuvent être à l’origine d’anémie voire de mortalité.

→ Que penser du bio ?

Pour lutter contre ces invasions, les traitements sont courants dans les élevages. Le fipronil est un antiparasitaire utilisé couramment sur les animaux de compagnie mais interdit sur les animaux utilisés comme ressources alimentaires parce que classé comme modérément toxique pour les humains. La présence de fipronil sur des œufs hollandais a provoqué un scandale international. Quasi inoffensif pour les humains, le fipronil va pourtant faire de nombreuses victimes : des centaines de milliers de poules seront exécutées parce qu’aspergées d’insecticide contenant du fipronil.

Vous n’avez jamais vu de poux rouges ? Mais si, rappelez-vous les images que nous avions diffusées en 2016 : des dizaines de milliers de poules dans des cages, certaines mortes au milieu des vivantes, des poules déplumées et décharnées, des poux qui grouillent sur les oeufs et les poules…

Enquête dans un élevage de poules pondeuses
Suite à cette enquête, nous avions porté plainte auprès du Tribunal de Grande Instance de Bourg-en-Bresse. Le procureur de la République vient de la classer sans suite : il reconnaît qu’il y a infraction mais considère qu’une suite administrative est suffisante. Incompréhensible.

→ Voir l’enquête de 2016

Rien n’est sous contrôle
Des abattoirs aux élevages, le ministère de l’Agriculture et les industries agroalimentaires répètent en chœur qu’en France, les contrôles sont réguliers et efficaces, que le bien-être animal est une priorité. Nous affirmons le contraire, preuves à l’appui lors de chacune de nos enquêtes. Nous ne sommes pas les seuls : les services vétérinaires dénoncent depuis des années leur manque de moyens. Alors que la fraude au fipronil a été détectée par hasard en Allemagne, le Canard enchaîné a révélé la semaine dernière qu’en 2016, sur 15 milliards d’oeufs produits en France, seuls 677 ont été contrôlés : tout est sous contrôle, vraiment ?

0
Elargir le débat
Interrogés par les médias sur la fraude au fipronil, nous avons cherché à élargir le débat pour appeler à une remise en question profonde de notre façon de considérer les animaux. Les ateliers des États généraux de l’alimentation s’ouvrent dans quelques jours : une occasion à ne pas manquer pour faire entendre la voix des animaux et pour revendiquer une politique ambitieuse de changements alimentaires et agricoles.

→ Nous avons transformé les animaux en choses, L’Obs

→ Bien souvent les conditions de vie des animaux ne sont pas montrables

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.