Régie publique alimentaire la nourriture 100% bio à la cantine un bien public …qui

….peut être “commun”, si la démocratie de participation gère la commune !!! Et hop on fait un pas vers la perma économie locale résiliente et sobre (très peu de gaspi ici) et sociale (1,86 ) le repas…

Avant faut bloquer en zones agricoles protégées les ceintures vertes, préempter et bloquer du foncier arable, tout le contraire du mouvement effroyable d’extension urbaine (1 département tous les 7 ans sous le béton le bitume et dans l’extrème laideur des zones industrielles/commerciales)

Tiré de UN +BIO

un site qui fait concourir toutes les cantines passant largement au bio (pas du genre un peu de pain bio, une omelette et 3 feuilles de salade la semaine et basta)

Repris par REPORTERRE et BASTAMAG deux sites à fréquenter

Merci à eux !

https://reporterre.net/De-la-ferme-a-la-fourchette-trop

 

Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes) a révolutionné sa restauration scolaire. Les repas sont 100 % bio et la moitié des légumes sont issus d’un potager municipal. Une singularité française.

Marie-Germaine Chambon, vibrante adepte du potager municipal de Mouans-Sartoux, ne rate pas une occasion d’y emmener sa classe de cours préparatoire. ……

Ce matin tiède de septembre, les enfants malvoyants d’une classe pour l’inclusion scolaire (Clis) participent également à la visite, dans les hauts de la ville de dix mille habitants, voisine de Cannes. Gwendal Tredan, l’éducateur, guide la main d’Auguste. L’enfant s’attarde au contact soyeux d’un concombre haut perché…..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.