Les banques braquent les pauvres

Un client lambda c’est 34 € de frais bancaires par an

Un client pauvre dit “en difficulté” c’est 296 € (France info Inter Canard…)

Profits faciles sur frais d’incidents et autres réalisés sur le dos des personnes fragiles….

NB

…qui n’ont pas fait l’effort dans leur vie pour devenir “premier de cordée” autrement dit des “fainéants” pendant que les évadés fiscaux et optimisés fiscaux avec des armées d’avocats, eux, ils oublient même légalement de payer TVA ou impôts (Mme Bettencourt)

Premiers sans exploiter ni virer personne ni ravager le monde  …Suivons leur exemple !

AD

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.