Pendant 40 jours de grèves et de manifs pour la sécu,et aussi contre l’oligarchie, les chefs de service menacent de démissionner en nombre pour stopper l’agonie programmée de l’Hôpital public…Or le “trou de la sécu”…c’est un excédent de 20 milliards 2019-22 ! C’est quoi le problème qui justifie la retraite par point ?

Les médias milliardaires relaient la ” Fake news” du “trou de la sécu justifiant avec l’allongement de la durée de la vie (blabla, …) l’énorme réforme capitaliste-libérale tatchérienne (TINA il n’y a pas d’alternative) pour un système à point individualisé cette porte ouverte aux géants de l’assurance complémentaire retraite pour les plus aisées et l’austérité rampante pour tous les autres car en limitant à 14% la part du PIB affecté aux retraités par la sécu, c’est bien la récession qui est programmée pour le nombre croissant de retraités

mais là est le piège le pouvoir politique lâche à certaines catégories des compensations afin de les extraire du mouvement de lutte général (ainsi à Chambéry ce jeudi …les enseignants disparus, pourtant nombreux le samedi d’avant ! 76 milliards promis sur 2021-2037 pour de meilleurs salaires mais impossible à tenir vu l’état des finances publiques dans ce système où l’état met 300 milliards par an au bassinet des plus riches *… alors que cata climat et cata finance menacent graves !!!
*démonstration imparable sur le blog de Jean GADREY Alternatives économiques reprise ici

Mais SVP suivez nous encore 1 minute !

Ce trou agité depuis des années sert à justifier pas mal de sacrifices et les réformes fort intéressées, comme vous allez le voir ! Parmi les sacrifices :

Hausse des cotisations, baisse des indemnités et recul du délai donnant droit aux allocations chômage, plus le système à point dont le recul de fait de l’âge de départ à la retraite (pour cause de pouvoir de vivre insuffisant) .

Quant à l’Hôpital public c’est la diète qui tue : réduction du nombre de lits de soignants , salaires en bernes des infirmières et aides soignants (la France est au 28è sur 32 des pays riches de l’OCDE) épuisement professionnel, crise des urgences (déjà des décès pour défaut de prise en charge) et donc déjà des fuites vers les cliniques privées, là où il y a du gras à se faire pour les actionnaires privés.

Oui du fait des luttes, il y a eu des moyens : une partie de la dette des hôpitaux est reprise par l’état (10 milliards) et, avec nos cotisations, 200 millions sont alloués en 2020 là où unanimement estimés, il en faudrait 1 milliard.

Avec 20 millions de patients en maladies chroniques (dont une bonne partie du fait de l’empoisonnement général de l’environnement comme particules, pesticides, malbouffe industrielle..) comment faire ?


Petit rappel : la SECU est une conquête anti capitaliste constitutive d’une fierté d’être français -en attestent tous les sondages et le soutien aux grévistes

Portée par Ambroise Croizat, elle est fille du programme commun de la Résistance, cagnotte commune, bien commun, constitués de nos cotisations et celles des employeurs. Ce ne sont pas des “charges” comme le vocabulaire patronal cherche à nous le faire accroire. Ce système de la répartition solidaire est admiré dans le monde entier : les biens portants cotisent en direct, sans banque ni banquiers, pour les malades, les actifs pour les retraités, les employés pour les mis au chômage, et pour des investissements en dur sans recours aux..banquiers.

Malgré les inégalité et donc sa nécessaire réforme pour l’améliorer car elle a été mise à mal par les gouvernements successifs notre SECU EST L’EXACT OPPOSE DU “CHACUN POUR SA POMME” DE LA CAPITALISATION, DES FONDS DE PENSION, ASSURANCES OU BANQUES PRIVEES QUI SONT VONT ETRE LES BENEFICIAIRES DE LA REFORME MACRON…
Aux USA Black Rock (7000 milliards de $) Vanguard (6000 milliards), en FRANCE déjà sur les rangs (Loi Pacte) : Axa, Groupama, Crédit Agricole, Société Générale, Generali, Predictis, LCL,… pour accueillir le pactole de 4 milliards des riches qui verront leur retraite ne pas augmenter au delà de 10 000 euros et donc vont ouvrir des comptes capitalisation.
Ils seront suivis par ceux qui voient arriver l’amaigrissement général de leurs retraites par point (gâteau fixé à 14% du PIB pour un nombre croissant de pensionnés)

TOUS CES FONDS ET BANQUES INVESTISSENT LÀ OÙ IL Y A DE LA RENTABILITÉ : NOUVEAUX FORAGES DE PÉTROLE OU DE GAZ , EXPLOITATION DES RICHESSES MINIERES DE L’AFRIQUE, SPECULATION SUR LES DENRÉES ALIMENTAIRES…

Ils elles alimentent la croissance infinie dans ce monde fini, qui est cause systémique de la dramatique accélération du réchauffement climatique

DE PLUS EN PLUS PROBABLE UN CRASH FINANCIER VA RUINER UNE PARTIE DU CAPITAL DES PENSIONS SOUSCRITES PAR CAPITALISATION !


Or, Jacques Rigaudiat, conseiller maître honoraire à la Cour des comptes nous le dit : l’excédent de la Sécu a atteint 10,8 milliards d’euros en 2018, le surplus devrait avoisiner les 0,8 % du PIB annuel (soit près de 20 milliards d’euros) entre 2019 et 2022 !!!!!!!!!!!!!!!

Ils vont en faire quoi ?

Le gouvernement qui a repris la main sur les partenaires sociaux (élus patronaux et ouvriers) par les lois de financement de la Sécurité sociale, va utiliser cette somme pour colmater d’autres «trous» : la loi de programmation des finances publiques pour 2018-2022 prévoit de transférer cet excédent «à la réduction du déficit de l’Etat».

ICet excédent est mobilisé afin de «financer la bascule du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE)» (Rappel : total de 51 milliards au patronat pour quelques 150 000 emplois créés sur le 1 million promis ! dont 500 millions de CICE donné à Auchan … qui licencie une 1ère charrette de 500 salariés !!!)

Ce sont donc nos cotisations pour la Sécurité sociale qui paieront la réduction macroniste des cotisations sociales patronales, sachant au passage que les actionnaires principaux (premiers de cordée) des 40 premières multinationales françaises (CAC 40) ont empoché 60 milliards en 2019 (record depuis 2007 (qui vont ruisseler dans les paradis fiscaux)

Les allégements consentis aux entreprises florissantes ruinent la sécurité sociale.
C’est donc avec un cynisme à toute épreuve que le gouvernement annonce sauver la répartition en l’assassinant de toute part.
Dans son texte de loi qui passera par ordonnance, il propose de “négocier” rien d’autre que le poids des chaînes qu’il nous passe et où figurent trois articles ouvrant explicitement la voie aux retraites par capitalisation (articles 64, rappel de la loi Pacte qui accorde des allègements d’impôts pour les souscripteurs de plan capitalisation. Riches encore allégés sur le dos des contribuables pour monter dans la hiérarchie sociale !!!

L’oligarchie au pouvoir défait la sécu pour AGRANDIR les fonds de pension au profit général du système de l’accumulation du capital.

QUAND TOUT SERA PRIVÉ NOUS SERONS PRIVE DE TOUT

CATA CLIMAT SUR CATA SECU DECIDEMENT
LE CAPITALISME TUE !

En sortir est donc unE nécessité de survie

Toutes les manifestations grèves et blocages ont donc implicitement un sens de sortie de la civilisation industrialo capitaliste

Votre retraite à 60 ans au SMIC (actuellement 30% sont sous ce taux, plus égalitaire en montant le système a besoin d’un sérieux plan …Or vous le savez maintenant on le peut !

ANDRÉ DUNY

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.