Copenhague : hélas ! ou bravo ?

Partagez cet article..Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Merci à Copenhague de nous assurer que la solution ne viendra :

ni du Capitalisme moralisé et régulé en vert (le lion n’a pas pu être tenu en laisse et manger végétarien)

– ni des gouvernements qui ont fait mine de faire le maximum alors qu’ils ne faisaient qu’obéir aux marchés (1) tout en continuant de marginaliser ce qu’il reste de l’ONU. On est loin de l’ONU qui jadis fixait les prix du café (2)

Alors on fait quoi ?

On fait ici, local, nous, maintenant (pour des exemples d’alternatives cliquez sur ce lien (mettre un lien qui renvoye à un article qui en parle précisément )

On fait Quoi ?

– On doit s’attaquer aux causes, au fondamentaux du CAPITAL privé, au MARCHE concurrentiel , qui ne reconnaissent  que l’argent.

– pensons global, RUINONS les  local  !!!!

Comment faire ?

– On RELOCALISE le plus possible. On instaure une démocratie générale (Voir Fotopoulos), on organise la co-décision économique, politique & culturelle !

et petit à petit dévorer les PIEDS des banques, des multinationales, des grandes surfaces,  des médias,  des promoteurs, des politociens (classe politique) c’est possible ! Celà se fait ! (voir des exemples concrets ici)


L’objectif n’est pas de s’enfermer dans le localisme, l’autarcie

Nous pensons que les démarches locales sont de nature, avec l’éducation populaire (3), à donner confiance à un vaste mouvement politique émanant de la société civile (les partis auront la place que la société locale aura défini ensemble) : elles permettent de surcroît avec la relocalisation de la vie culturelle et le partage des savoirs et toutes créations populaires de se défaire de ce qui est freiné en nous par le système et ainsi de s’en émanciper tout en se libérant…personnellement !

André Duny


(1) Exception d’un certain nombre de gouvernements (voir sur ce site texte Chalvez et Moralès à Copenhague)

(si tu as un complément sur ça venu au pouvoir ou une stratégie, il est préférable de faire un article et à partir de cet emplacement, d’émettre un lien vers le-dit article.

(jadis l’ONU fixait les cours ils étaient 4 fois supérieurs à ceux de maintenant : la libéralisation ruine des dizaines de millions de producteurs)

(3) La Cen et son réseau ont aussi des propositions très concrètes autour de l’autonomie alimentaire, des cantines au bio, du traitement et de l’enlèvement des déchets ménagers verts, de la production maraîchère bio, du logement bois paille, de l’habitat groupé, et choisi (avec Yourtao), des jardins partagés (avec Passe jardin), des festivals « Autres mondes », des énergies de petite taille, des recycleries, de l’accompagnement scolaire, de la formation des jeunes …par la démarche du projet…

Partagez cet article..Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *