De l’école de l’impuissance à l’éducation émancipatrice…

Partagez cet article..Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Conférence théâtralisée avec simulation historique


Mercredi 19 novembre, 20h


Nous sous situerons en 1880, à la veille des lois organiques sur l’école, portées par le Président du Conseil de la 3ème République naissante, Jules Ferry. Nous simulerons quelques rôles des acteurs de l’époque attelés à la question de  « l’état et de l’éducation » aux temps de la révolution industrielle après la Commune et la perte de l’Alsace et de la lorraine». Rôle avec courts textes de :  Ferdinand Buisson, Karl Marx, le Pape Léon 13, Jules Ferry, Dillinger (le patron des patrons de l’époque), L’école mutuelle, Bakounine, F Peloutier (bourses du travail), la Commune de Paris, Schneider (maître des forges)…etc. 

Histoire de mieux comprendre les enjeux qui ont alors présidé à dessiner les grandes lignes de l’école d’état républicaine, fondement de celle d’aujourd’hui, et de comprendre pourquoi elle est si largement en crise…Et dessiner les alternatives qui se cherchent depuis le 19è siècles et aujourd’hui (seconde partie)

 Soirée en suite de « A quoi sert l’école ? » Déc 2013


On vous attend pour participer à cette conférence théâtralisée, historique, participative et… très instructive !

Elle permettra de déboucher sur une phase 2 : quelle éducation émancipatrice

Ou dit autrement :

quels enfants laisserons nous à la planète ?

(à partir d’alternatives locales/régionale)

 -> L’affiche de l’événement :

19 nov 2014, Arrêt Public – Affiche Conférence éducation

 

Animée par la CEN (coordination de la nouvelle éducation populaire) et André Duny

( ex formateur EN (IUFM) ex formateur du GFEN formateur occasionnel ANEN et autres pour le compte de la Cen)


Et pour se mettre en appétit avant, repas partagé à partir de 19h00. 

Chacun-e apporte un petit quelque chose à partager dont ses livres sur le sujet !

Café l’ARRET PUBLIC

1, rue de la République, CREST 

Partagez cet article..Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *