Après l’A G de la CEN …ses Journées d’été

Les demandes à la CEN augmentent les alliances et partenariat s’étendent les amitiés aussi…mais pas le noyau “opérationnel” pour faire court

Lors de sa refondation années 2006/7,côté 26-07, la Cen a été vécue comme très radicale  (1)

Aujourd’hui, elle est devenue audible  et écoutée (compliments sur les chroniques Cen sur les radios locales ; sur la Newsletter hebdomadaire, sur le Site (bien qu’inachevé) ; sur l’initiative jardin pédagogique et partagé ; sur la permaculture urbaine péri urbaine et la promotion des cantines bio de la graine à la table ; sur les propositions alternatives en énergies de petite taille en régies publiques municipales ; sur l’éducation (émancipatrice) et la culture (tous créateurs) ; sur la démocratie directe territoriale ; .sur la promotion d’un modèle de développement endogène respectant la nature créant des emplois de qualité tout en diminuant massivement les gaz à effet de serre (GES); surtout sortant du système par le bas ;..bref sur l’ensemble des idées “centrales S’accroissent aussi les invitations à donner notre avis : en soirées, sur des projets …

La conjoncture grave a ouvert des yeux sur la vraie nature du capitalisme et confirmé plein de gens de la nécessité de changer de système si l’on veut s’en sortir ensemble face à l’addition des crises économique écologique climatique

Bref les signes se multiplient qu’elle apporte quelque chose à la société civile tout en se montrant unitaire Ainsi référente pour l’ALTERNATIBA TOUR à Valence elle veut que tout soit co-organisé entre associations citoyennes lors de la réunion du 11 mai 20h MJC de Portes les Valence.

Or en “interne” contradictoirement si les adhérents/tes se renouvellent la Cen a eu l’AG la moins bien préparée (en cause le surmenage) et la plus confidentielle depuis 6 ans : de quoi valider les comptes (2) se projeter dans les villages Alternatiba de Givors (30 mai) LYON et GRENOBLE… du Tour à vélo passant par Romans Crest et VALENCE et ses Journées d’été 11-14 juillet prochains au village de St Vincent de Durfort…

Pas vraiment de quoi renouveler un CA engagé à minima sur une année pleine … Les nouveaux adhérents ont donc devant eux un champ d’implication …

Localement, dans des Collectifs, les adhérents et les amis résistent au saccage des biens publics et de la culture par les nouveaux élus de droite ou FN, se bougent contre les projets inutiles ou pour la terre vivrière ou les biens communs ou la démocratie directe, ou la défense des terres agricole et de la bio diversité….en préparant leur ALTERNATIBA mais ils se cherchent encore une vie en collectifs ou réseau autonomes locaux…

Alors que cela bouge dans le bon sens côté société civile, malgré l’austérité il nous faut constituer un outil Cen pérenne avec ceux celles qui en partagent les projets idéels et pratiques et qui s’engagent non dans une chapelle de plus mais dans un outil d’éveil des consciences voire de “bataille des idées” comme de colportage des alternatives voire de l’alternative d’écologie sociale…

Des groupes locaux peuvent et doivent démarrer à 1 , 2 ou 3 “lanceurs”, ” développeurs” , des commissions thématiques se constituer et d’agrandir, des formations outillantes et aussi une communication externe et interne à revoir Même si les CA exigent beaucoup de déplacements ils devraient être maintenus avec fréquence réduite, entrecoupés de conférences téléphoniques de coordination…

Pour une Cen mouvement fédératif et unitaire,  en groupes locaux et commissions thématiques,  pour assurer, comme outil,  sa pérennité la Cen a besoin que vous LECTEURS la REJOIGNIEZ si vous la jugez utile……

Et que nous nous retrouvions à ses  journées d’été   “TRANSMISSION”11-13 juillet,  studieuses et festives, en moyenne vallée de l’Eyrieux,

On dansera comme en juillet 2014 avec un groupe, plus Mr Jacques qui a concocté de nouvelles chansons avec un feu d’artifice en prime

Public
Les adhérents et sympathisants et amis voire partenaires désireux de construire la Cen, d’y prendre des pouvoirs et de se former pour se faire

3 journées pour …

-partager des outils d’éduc pop nouvelle…
-s’engager dans les chantiers en cours (animer un jardin collectif, monter émission de radio, lancer le groupe local, participer à des Collectifs contre et pour (collectif Ville campagne, collectif transition, collectif services publics…
-débattre et explorer de thématiques théoriques et de questions en débats : monnaies locales, revenus de base ou sécurité sociale, démocratie directe ou tirage au sort…(controverses pour/contre sans dispute)

(1)
Avec son projet fédérateur (?) de contribuer à “sortir par le bas”, du système capitaliste” (de son économie de son système politique et culturel) elle était fâchée ou presque avec tous les autres visant la “régulation” du “néolibéralisme (sic) par le haut (Europe Etat)

Son premier Manifeste portaient affirmations

– de la  nécessité de la “prédominance” de la société civile” sur la “société politique” (état partis castes élues) et sur l’économie
-de l’écologie sociale (cf écologie des pauvres écologie des riches)
-de la DDT,
-du Municipalisme,
-de l’autonomie énergétique et alimentaire comme résilience face aux crises,
-et l’appellation “nouvelle éduc pop” (anciennement coordination des éducations nouvelles populaires et alternatives)

(2)
derrière le sigle se cache une nébuleuse très dispersée de personnes très socio bio diverses, et inter âge.. Le projet politique d’écologie sociale de la Cen est résumé dans son 4 pages qui est une cumulation d’apports en AG , réunions mensuelles et autres Rencontres Le coordonnateur activiste qui a impulsé ” cette Cen seconde génération change de région…La nécessité est donc posée de la transmission…

EXEMPLE
De MD Ardèche méridionale
Salut André,

La CEN: toujours une mine d’inspiration pour la Transition! Merci de nourrir notre réflexion de manière aussi vivante et concise!

Dis-moi, que faut il faire pour figurer dans la liste des liens? ….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.