ALTERNATIBA TOUR étape VALENCE compte rendu

Le Tour ALTERNATIBA vélorution à VALENCE 30 juin

(et ses évènements dans l’évènement : stands des associations, repas partagé bio local végétalien, ciné débat climat, bal folk…soirée Libres au Navire…)

un compte rendu partiel ….vu de notre lucarne Cen en attendant le bilan collectif de Rentrée

Après

-le débat au cinéma le Navire lundi 29 animé par la CEN sur le film Libres de JP Jaud avec Roland Desbordes de la CRIIRAD

-le vif et joyeux succès de la vélorution ALTERNATIBA dans les rues de Valence

TOUT AVAIT DE LA GUEULE !

-Au départ, devant le Navire

“Quand les blés sont sous la grêle fou qui songe à ses querelles fou qui fait le délicat au coeur du commun combat …. celui qui croyait au ciel celui qui n’y croyait pas …(Aragon, la Rose et le Réséda)

-la musique sur le vélo générateur d’électricité de la vaillante Sabrina pédalant et donnant le ton ALTERNATIBA (alternative en basque)

-le mot d’ordre “changez le système pas le climat !!!”repris en coeur par les 12 pédaleurs du velomnibus qui attirait les regards

-devant lui la longue file des pédaleurs
Dans la vieille ville de Valence premier arrêt pour le “Kause toujours” (café associatif nouveau)qui a pas été très causant le moins que l’on puisse dire (1)

Heureusement que la batucafam enflammée de Romans et la prise de parole de Françoise sur l’oppression de l’autre moitié du ciel réveillent les insouciants consommateurs

Second arrêt devant la boutique “Artisans du Monde” et en face le café de la Bastille et là les super collations d’Artisans du monde mettent tout le monde en sourires sous l’oeil intéressé et intrigué des attablés qui n’avaient pas entendu parler de l’évènement (et pour cause, voir plus bas “BOYCOTT des MEDIAS DOMINANTS LOCAUX”)

Puis une halte devant le Kiosque Peynet pour la photo souvenir sans quoi Valence ne serait pas Valence…Le soleil tape fort….

-La longue file bloque la circulation sur l’avenue Victor Hugo, 12 paires de jambes pédalent dur sur le Vélomnibus et seulement une paire sur le cyclo Team que sa légère batterie au lithium ne sauve pas de la sueur

-sur l’immense rond point sud de Valence avec ses entrées d’autoroute, des centaines de voitures sont bloquées derrière les motards de la police municipale (pour une fois ) à attendre que nous passions disons le “majestueusement” tout en braillant de temps en temps

-succès garanti du vélomnibus qui réussit à calmer les conducteurs impatients car c’est un symbole roulant : 24 jambes moulinant en simultané de toute leur énergie sous un soleil de plomb ça parle à tous et à peu près ce langage :

” ensemble oui, nous pouvons relever le défi climatique !”

…après tout celà (je passe sur l’heure et demie passée dans la voiture des policiers fort sympas la veille à refaire le trajet et à chercher où débarquer le vélomnibus) nous fumes rendus au port, à la MJC/CS

(je passe aussi sur la bévue de ceux en tête qui ont été trompés en suivant les motards lesquels ont pris (sur consigne ?) la rue des Auréats entre usines et prés à vaches (pas vu un seul chat) au lieu d’emprunter comme prévu la RN 7
Heureusement les REVV (roulons en ville à vélo, merci à eux ) sont retournés tournicoter au rond point du centre ville pour se faire voir !!!!

SOIREE-DEBAT dans la SALLE (à côté stands des associations)

Un minifilm sur le village Alternatiba à Bayonne (12000 personnes !) puis les courts topos des deux jeunes de Bizi Alternatiba : l’un pour les mauvaises nouvelles sur la cata climatique : ça va mal, les scientifiques s’affolent devant les chiffres, on approche du seuil d’irréversibilité si la planète franchit les plus 2°, situé dans les projections en 2020 (demain matin) au delà duquel seuil nous entrerions dans des intempéries infernales..
(NDLR : Sauf -si l’on s’insurge contre les grands fauteurs : 90 multinationales dont Lafarge ou Total…ont rejeté plus des 2/3 du stock de GES)
L’intervenant note cependant que l’on n’a pas grand chose à attendre des gouvernements réunis en sommet à Paris alias la COP 21 (conférence mondiale sur le réchauffement), sauf si la société civile se mobilise plus fortement qu’aujourd’hui et réussit à modifier le rapport des forces contre les banques soutenant de leurs crédits les 14 projets des multinationales les plus climaticides (dont les forages pétroliers et les centrales au charbon, …)
L’autre intervenante (toujours Sabrina) vient tempérer ce pessimisme de l’intelligence par l’optimisme qui naît de l’action collective, en rappelant les alternatives opérationnelles de la société civiles : Amap, Enercoop, etc Si le temps nous est mesuré avant l’emballement, il arrive d’autres catas comme la dictature de la troïka pour faire rendre gorge au peuple grec de la dette publique contractée par ses dirigeants. La Grèce c’est aussi notre horizon de français avec nos 2000 milliards…plus que “notre” PIB….

Un débat s’ensuit riche chaud et convergent :

-certain/e pour dire que sans Décroissance massive de nos consommations avec le choc de l’extinction de la biodiversité (1800 espèces/jour) l’espèce humaine est menacée de disparition dans ce siècle !!!
-d’autres pour dire que nos meilleures armes face à ce défi c’est de renouer avec les valeurs de solidarité et d’entr’aides locales pour amortir les graves crises qui s’annoncent
-un/e pour souhaiter une Convergence en forme de village drômois des alternatives sociales et écologiques pour prolonger notre rassemblement
-un/e autre pour rappeler qu’une politique publique locale appuyée sur la démocratie comme à Saillans (26) est urgente pour diminuer le CO2 et s’organiser tous ensemble
-Pour conforter les luttes et alternatives collectives pour le climat est présenté l’exemple de la ville de Gussing : moins 400% d’émissions de GES en 12 ans !!!
Elle ne consomme plus de gasoil ou de gaz ou d’électricité car c’est elle qui les produit via 55 biodigesteurs et des éoliennes…Bilan (en 12 années) : moins 400% d’émissions de GES, plus 1000 emplois….

-d’autres pour dire aussi qu’il faut s’impliquer au local pour sauver les terres agricoles dans des Collectifs impliquant associations syndicats habitants avec ou sans le soutien de partis politiques comme le Collectif Ville/campagne (et TAV sur BLV) : 60 ha de projets inutiles et polluants renvoyés ailleurs !!!

-plusieurs souhaitent que l’on se fédère pour agir ensemble
-une élue régionale EELV raconte comment elle a fait voter un voeu important par la région Rhône Alpes soulignant l’importance de liens société civile élus prêts à la soutenir

UN EVENEMENT QUI A DEBORDE le CERCLE des CONVAINCUS ?

On a décompté environ 80 personnes, dont pas mal d’ associations locales dont du nouveau groupe “Transition collective dans le valentinois”, une vingtaine d’autres étaient afferré entre les stands des associations ce qui va au delà des convaincus pour un mardi soir
Bref si l’évènement était tombé en fin de semaine et si “nos” médias (sic) avaient fait le minimum pour le climat nous aurions pu être le double voire le triple ?

REMERCIEMENTS

En tapant fort sur nos nuques le soleil a été aussi de la partie : il semblait nous dire “Certes les riches ont principalement mis le feu à la maison Mais vous aller tous chauffer comme grenouilles en casserole si vous ne m’imposez pas à la place des énergies fossiles !!!!”

Merci à la grande MJC-Centre social de Portes qui a été la cheville la plus ouvrière : accueil des stands, du repas partagé, du débat, du bal folk et de l’hébergement des cyclistes au Centre aéré au calme dans les bois.. encore un grand merci à elle. …

merci à la petite Cen qui a été à sa place de colporteuse d’alternatives et de ferment des convergences en assurant les coordinations (Marie Noelle) entre une vingtaine d’associations et syndicats et collectifs

merci à AVRE pour les repas aux vélorutionneurs

Et à tous les anonymes qui ont cuisiné et réalisé un buffet dinatoire bio végétarien et local du genre “extra”

merci aux FAUCON FOLK venus eux aussi gratis pour animer un bal folk plein d’énergies positives voire même endiablé sous la pleine lune, (merci aussi à elle)
Et surtout merci à eux les jeunes d’Alternatiba, à leur énergie communicative dont le tour stimule les mobilisations de la société civile et participe à sortir les consciences de la torpeur dans laquelle elles sont souvent enfermées par le jeu symbolique de tout le système de la nouvelle divinité : l’argent de quelques uns et la fascination entretenue des autres…(lire ici : Un appel inédit de la société civile pour le climat )

Leurs prochaines étapes Romans avant la ZAD des Chambarran, puis Grenoble toujours sous un soleil caniculaire…

On se reverra à Paris dans les rencontres organisées par la Coalition pour le climat fin novembre avant le sommet (début décembre)

NE PLUS REGARDER AILLEURS

En tout 1800 km pour faire l’évènement partout et éveiller les consciences que la maison brûle et qu’il ne s’agit plus de regarder ailleurs
Il nous faut Converger nous organiser en convergences “société civile” pour stopper la machine infernale produite par un système avide d’énergies fossiles (et ici fissiles)
Mieux vaut délaisser la course au bien être individuel pour un peu de mieux être collectif grâce aux biens communs essentiels à reconstruire lcar ils nous procurent avec moins, plus de résiliences et de liberté… (exemple : des biodigesteurs municipaux mis en débat puis en décision collective n’apporteraient-ils pas chaleur électricité et gaz dans le village en faisant chuter le CO2 émis et en faisant chuter aussi le repli sur soi et les prix et le chomage et la toute puissance des multinationales ????)
Merci in finé à nous tous/tes repartis dans l’optimisme et avec un je ne sais quoi d’envies de se revoir

LES AUTRES CONVERGENCES :

-Rêves de Convergences à Lézan (5-22 aout)
-Journée nationale de la transition citoyenne le 26 septembre (dont à Rosières en Ardèche),
-Village Alternatiba de Grenoble les 26-27 septembre (plusieurs dizaines de milliers de personnes attendues avec le soutien de la nouvelle municipalité Verts Rouges et société civile),
-Village Alternatiba de Lyon (9,10,11 octobre) puis dans tout le pays
-enfin les mobilisations organisées par la coalition climat avant le sommet COP21 fin novembre à Paris..

A noter ENCORE l’attitude des MEDIAS :

*boycott total de radio France bleue Drôme Ardèche (approchée par 3 communiquants/tes , pas moi !!!, et n’ayant pas bougé le petit doigt) Bref si l’évènement était tombé en fin de semaine nous aurions pu être le double voire le triple ?
*personne au cinéma et surtout personne à la Vélorution !!!
*pas de passage des infos d’annonce envoyées de plusieurs côtés longtemps à l’avance
C’est avec ce système que se prépare la COP 21 (tous les chefs d’état, via ONU) à Paris pour sauver le climat !!!!
Peut-on réussir sans le peuple : il paie des redevances pour un système public de l’information qui lui cache qu’il est l’acteur clé pour bloquer à moins de 2 d° la montée dramatique des températures…qui nous ferait entrer en zone infernale…

A noter aussi
-un journaliste du DL la veille pour la Conf de presse mais personne le jour J. Et la parution le jour d’après (aucune photo de la vélorution (!!!!) ) personnalise à outrance (sur moi même AD) au lieu de donner à voir le contenu de l’évènement pourtant détaillé à 4 voix à la Conf de presse ( MJC, la Cen, le Collectif Transition, ceux du Collectif d’accueil de Romans, et sans papiers.. etc)

Les AUTRES MEDIAS

-très pro et très participante de A à Z la journaliste de Télérama qui essaie le vélo “quadruplette” et le vélomnibus et dormira avec les cyclistes : ça promet un article super sur la Vélorution en général et Valence et Crest et ZAD Roybon et Grenoble (à suivre) mais ne console pas du boycott de Radio bleue et du DL

Si la chronique “Singulier pluriel” de Radio Méga a invité une heure sur l’évènement le 25 juin (Jimmy, André)
Si Radio Saint Ferréol (crestois) et si radio BLV ont donné écho à plusieurs reprises (une fois dans les Chroniques Cen “Convergences et transitions” et “pour une société meilleure”
Si RCF a appelé pour une brève interview la veille…
les radios locales ne se sont pas déplacées …
Elles n’ont plus beaucoup de salariés, l’austérité passe par là aussi, mais ont des bénévoles, il faut les soutenir pour leur totale indépendance de parole
Car si elles craignent pour leurs subventions alors comme “la bouche ne peut mordre la main qui lui donne à manger”. …
Ainsi la direction du CSC Tournon et de Déclic radio supprime sans préavis l’émission de la Cen réalisée pour l’évènement : elle appelait à prendre pouvoir dans nos localités (dont Tournon) sur le cours des choses tel qu’il va (mal)
Suppression également sans concertation préalable dans la foulée de la chronique CEN des “Alternatives” lancée il y a 9 mois, : licenciement sec à la radio sans avis du CA, ni indemnisation (sic) même pas pu récupérer l’enregistrement. Tout ça malgré une convention en bonne et due forme!!!!

-TRÈS PRO LES MÉDIAS LIBRES EN TRAIN D’ÉMERGER : NOUS DEVONS PARTICIPER A LEUR DÉVELOPPEMENT !

*weeb télé REZONNANCE 26-07 (pas de nouvelles à ce jour cependant)

*ADADA.ouvaton (Acteurs des Alternatives Drome Ardèche) : J Christophe et Agnès, voir leurs vidéoS sur le site ADAD.OVH (et d’autres dont Jardin pédagogique du Gd Charran)
ENCORE UN BIEN COMMUN QUI NOUS AIDE À NOUS DECOLONISER DU CAPITAL PLUS INTERET PLUS CHOMAGE PLUS INÉGALITÉS ABYSSALES PLUS CHACUN POUR SOI PLUS SACCAGE DE LA NATURE NOTRE BIEN COMMUN VITAL À TOUS/TES

un film de qualité retraçant le Tour à Valence est visible sur ADAD.OVH

ETONNEMENT

Au fait pourquoi n’y êtes vous pas venus vous qu’on n’ y a pas vu par ces temps où ça chauffe grave pour la planète et les fragiles humains ?
Dites le nous au bilan du 11 septembre (date à confirmer) svp !

INVITATION

Et si vous veniez à la prochaine manif festive car “tous ensemble nous pouvons avant date limite de 2020 (c’est demain) relever le défi d’un effondrement climatique ” (si plus 2°)

Ce BILAN est PARTIEL/IAL

Le vrai BILAN est à ECRIRE TOUS ENSEMBLE
Ca pourrait être à froid (à chaud ça été impossible) le vendredi 11 sept 18H-20H30 (à confirmer) …et envisager des suites en commun.

André Duny (qui a dormi toute l’après midi du lendemain d’ou retard au 1er CRendu, et grace aux vacances les pieds dans l’eau du lac voici cette version accrue…)

*****************
(1) Bizarre
un café associatif partenaire qui ignore l’évènement dont il s’est dit partenaire : quand on est allé chercher les bouteilles d’eau comme convenu, le responsable n’a même pas levé le nez de sa conversation, ni ne s’est déplacé pour saluer la Batucada alors que cet arrêt visait à mettre en valeur ce lieu associatif largement soutenu par des crédits publics alors que l’on manifestait pour le bien public n°1 qu’est le climat !!!!!!
**********
(2)bilan financier!
En collecte le soir : (Michèle André) : 133,8 €,de recettes sur un total 200€+49(x2) flyer +petit déj pédaleur (40) +pain + déplacement des FauconsFolk (40-50) + petit dédommagement à AVRE pour le repas végétarien gratis qu’ils ont préparé pour les pédaleurs/euses d’Alternatiba ++++ petits frais annexes en gros 400 € à débatter au bilan …

Un appel inédit de la société civile pour le climat
• 26 juin 2015 | Par Jade Lindgaard sur www.mediapart.fr/
Pour la première fois, une large coordination internationale de mouvements sociaux, d’ONG écologistes, d’associations d’aide au développement, de syndicats et de groupes religieux s’associent dans un texte commun sur le climat. Objectif : mettre la pression sur les gouvernements à la veille de la COP 21.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.