Eduquer (ou créer des situations ?) pour des enfants capables d’inventer de nouvelles formes de la démocratie

FORUM “Formation-échanges “LA DEMOCRATIE  A L’ECOLE”

Association Nationale des Ecoles Nouvelles – ANEN

ANEN FORUM mai 2016 Affiche

21 mai Levallois (banlieue Paris)

Suivi le 22 mai de “La DISCIPLINE POSITIVE”

Animé par :

André DUNY et une équipe de l’ANEN

SAMEDI
Mises en situation :

Matinée
-le jeu Vert ou Rouge

-analyses

Après midi

-Simulation “Alerte sur la lune”

-Analyses

-Les conditions du travail en groupes coopératifs

-Les conditions de la démocratie à l’école , dans les groupes, au travail, dans les classes, dans les communes et ailleurs…

 

Dimanche 22 mai

Matinée  “La Discipline positive” (équipe ANEN)

En PROLOGUE au FORUM

Citations extraites du livre de  la philosophe Cynthia Fleury (2010) “Les pathologies de la démocratie”    

  • Le fait de réfléchir sur les nouvelles pratiques innovantes de la pédagogie, c’est travailler directement à la santé démocratique, en ce sens que cela revient à penser les fondements du projet démocratique. L’éducation est moins la conséquence de la démocratie que sa source.
  • Derrière le savoir, le sens ; derrière le contenu, la valeur.
  • Si nous voulons préserver la santé de la démocratie, il faut éduquer les enfants de telle manière qu’ils soient capables de réfléchir à la signification de la norme et d’inventer les nouvelles formes de la démocratie.
  • Avant d’être un lieu d’apprentissage de l’ordre social, l’école est celui de la rupture, de l’innovation du politique, comme « en-deçà » de la cohésion sociale.
  • L’école doit, en quelque sorte, assumer un rôle de vigie démocratique. Elle doit veiller à maintenir la centrale énergétique de la démocratie, sa vitalité créatrice .
    Elle doit veiller à ce que les élèves soient en état d’inventer la citoyenneté de demain, sans jamais la subir.

 

Et aussi de “Qu’as-tu appris à l’école ?” de Nico Hirtt, J-P Kerckhofs et Phil Schmetz

Editions Aden, 2015 “Essai sur les conditions éducatives d’une citoyenneté critique”

Propositions (extraits)

– A la base : coopération   et non compétition + haut niveau de maîtrise de la langue.

– L’école commune : inscrite dans la vie du quartier, du village, ouverte en dehors des heures de classe , même les week-end

– Ateliers polytechniques dès la maternelle : menuiserie, dessin, mécanique, soudure, plomberie, construction, maçonnerie, peinture de bâtiments, électricité, couture, informatique, imprimerie, production vidéo, cuisine, etc.

– Ateliers d’économie : à quoi sert une banque, qu’est-ce qu’un taux d’intérêt, le PIB, le marché, etc.

– Ateliers Philo : ouverts sur d’autres modes de pensée que l’occidentale …

– Ateliers Internet : maîtrise de l’outil, critique des sources, apprendre à interpréter, nuancer, relativiser .

– Donner la dimension historique de chaque discipline

– Dépasser le vivre-ensemble par un construire-ensemble.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.