Mouvement(s) le 22 mars !

Journée d’actions ….

Converger et globaliser plutôt que sectoriser ?…

A-Les syndicats de la Fonction publique appellent à une journée d’actions et de grèves le 22 mars contre le plan Action publique 2022 qui prévoit, outre le recours à un nombre plus important de contractuels , et donc des suppressions de postes, la paye au mérite et un renforcement de l’autorité hiérarchique.

B-Les agents de la SNCF seront aussi dans la rue contre la privatisation (nouveau statut du cheminot)  annoncée par le rapport Spinetta.(CGT, SUD RAIL, …)

ACTION
Allons y en nombre Horaires et lieu voir tracts locaux !

PROBLEME
Juste un défilé  de plus ? (voir notre coup de gueule de la semaine précédente )

Peut être réfléchir à passer de la lutte contre les multiples effets au dépassement en masse et en radicalité de la cause : le mode de production capitaliste ! Allons des actions périphériques à la contestation globale. Questionnons l’économie ! Mettons en communs les alternatives locale nationale mondiale, de sortie (et non d’améliorations verte, collaborative, circulaire, durables…) de cette machine à tuer notre bio sphère (…) et les acquis du modèle social français issu de la Résistance (…)

Mettons en cause les auxiliaires zélés : l’UE ,  son fidèle lieutenant : l’état macronien qui pousse à toute vapeur les feux de la transformation capitaliste du contrat social de la libération

COUP sur COUP, avec une LIGNE LIBERALE (dissimulée derrière des options présentées comme techniques)  un PLAN DIRECTEUR, une FEUILLE de ROUTE,  une  STRATEGIE de libéralisations irréversibles (huilée de discours “bienveillants” d'”écoute” de “dialogue”…et quelques concessions pour diminuer la révolte)

et après la réforme du travail, et la loi de finance…

le pouvoir (14% des français en âge de voter) encouragé par les milliardaires (discrets) le MEDEF (reprise de l’essentiel) la COMMISSION EUROPEENNE, le FMI, les GRANDES BANQUES créditrices, …et les USA (pas fâchés que l’on s’aligne sur leur mode SOCIETAL)..mène son train de REFORME :

COUP sur COUP :

-la fonction publique ; les emplois aidés et la liquidation des associations ; l’apprentissage ; le baccalauréat ; l’autonomie des établissements ; l’audiovisuel public ; l’hôpital ; le droit d’asile et l’immigration ; et, dernier coup : la SNCF (grave : la concurrence (prélude aux catas cf désastres en GB 400 morts dans les trains) ; très grave : recruter les nouveaux avec un nouveau statut : fini la société nationale !!!

Comme l’exprime un agriculteur : TRISTE FRANCE !!! dans le film enquête de la 5 (très tardivement ce 22 février) ….où l’on voit des agriculteurs avec 100 vaches se débattre avec 350 euros mensuels, cherchant pour certains à se convertir au bio, mais attendant depuis 2 ou 3 ans la subvention d’accompagnement (40 000 €)

Nous doutons mais nous sommes par nature optimistes (car nous continuons d’agir) que nous nous en sortions sans mise en mouvement d’ensemble, sans mise en cause globale du système (dont grande distribution cf Le monde en face du 21) et pas seulement à l’occasion d’élections,  donc sans intenses et multiples débats et réflexion collective à la base non séparées (par corporations : infirmières ici, agriculteurs là, cheminots là bas, employés de Carrefour partout, EPAHD ici, prisons là bas,

….sur “quelle économie quelle société quel retour aux principes de la résistance mais pas sans le crash climatique, la biodiversité, la nature saccagée et empoisonnée, la fragmentation et l’atomisation sociales créées par le tout numérique ultra libéral (propriété des plates formes) et la course à l’échalotte de l’auto entreprenariat, de la T’ite entreprise, ou des “usines à vaches toutes chimiques”  (Manon)  notamment comment on fait dans les territoires et les villes au temps des effondrements ?

Au moment d’aller au lit je vois sur l’écran que la femme de l’agriculteur pleure : elle va demander une aide de l’assistante sociale pour payer des factures…Quand au garçon de 13 ans, il craint pour son père et cherche à l’aider à la ferme par tous les moyens…mais le projet équilibré de l’inénarrable ex Maire de Lyon réduit les délais de constitution du dossier d’asile en France de 12 à 6 mois, et d’allongement de la rétention administrative en camps de  de 45 à 90 jours (sachant que 90% sont expulsé dans les 15 jours, que la France en est à à peine à 0,32 % de son PIB consacré à l’aide publique au développement (dont une large nous revient puisque…) alors qu’elle s’était presque alignée sur les 0,70 votés par l’ONU …c’était il y a déjà longtemps.
Beaucoup de sinistres effets locaux et sectoriels une seule cause …

André Duny

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.